TUNISIE
26/07/2018 15h:43 CET

Amine Layouni représentera la Tunisie au Mondial de Street Workout à Moscou

Une fusion de gymnastique et de musculation, cette discipline est encore à ses débuts en Tunisie

Sportif de haut niveau, Amine Layouni a pu sortir du lot et s’imposer grâce à son talent de Street Workout. Il représentera, d’ailleurs, la Tunisie au Mondial du Street Workout à Moscou au mois de septembre prochain. C’est un véritable challenge pour ce jeune Tunisien qui voit son rêve enfin se réaliser.

Pour lui, le Street Workout, c’est plus qu’un sport. “Repousser ses limites, défier le temps et les contretemps, se lancer de nouveaux défis, être créatif, inventif avec pour maitre-mots performance et challenge: telle est l’histoire du Street Workout” explique-t-il.

Cette nouvelle pratique sportive et culturelle qui est encore à ses débuts en Tunisie est une fusion de gymnastique et de musculation.

Pompes, tractions, dips, squats, pompes en équilibre ... sont en fait le vocabulaire de base de cette discipline qui s’exerce avec ou sans matériel: la seule la condition requise est de s’entraîner dehors pour que ce soit du Street Workout. 

Une passion contagieuse

En Tunisie, tout a commencé quand par hasard une personne découvre cette nouvelle culture grâce aux vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Impressionné par le concept, cette dernière se met à ce sport. “Ainsi d’une personne passionnée, on devient deux et puis trois…on s’entrainait au parcours santé d’El Mourouj” raconte-t-il. Il a suffit de quelques équipements et beaucoup de volonté pour que ces nouveaux passionnés emboitent le pas et suivent la tendance qui fait fureur en Europe et aux USA.

La passion de ce groupe contamine leur entourage: les amis, les voisins, les familles revenaient à chaque fois au parcours santé d’El Mourouj pour les regarder travailler. D’autres groupes se sont aussi formés ailleurs, dans plusieurs villes de la Tunisie. Et ce qui était une passion individuelle, est devenue une vraie communauté.

Une association dédiée au Street Workout en Tunisie est née 

Emportés par la passion, ces sportifs qui s’activent depuis 2012 ont réalisé de nombreux événements en partenariat avec différentes municipalités dont celles d’El Mourouj 1, de Kélibia, de Mhamdeya et de Radès. De ce fait, en 2017 est née l’idée de créer une association sous le nom de Tunisie Street Workout. Cette dernière qui assure “une meilleure visibilité à ce sport et à ceux qui le pratiquent” a vite conquis l’artiste Bayrem Kilani alias Bendirman. Sans hésiter, il a très vite soutenu et parrainé l’association qui parmi ses engagements figure la lutte contre la violence, la haine, l’intolérance et la discrimination pour des raisons religieuses, sexuelles ou régionales.

La fondation belge LBH Foundation a, de son côté, contribué à instaurer ce sport en Tunisie en aménageant des parcs pour permettre à un plus grand nombre de jeunes tunisiens de pratiquer cette discipline.

C’est la cinquième participation au Mondial du Street Workout

Cette participation au Mondial du Street Workout qui s’organise chaque année à Moscou en Russie n’est pas la première pour la Tunisie. En fait, sa première participation date de 2014, puis d’autres se sont enchainées en 2015, 2016 et 2017.

Pour cette année, la Tunisie sera représentée par Amine Layouni, sélectionné parmi une quarantaine de candidats plus doués les uns des autres. 

Le Street Workout n’est pas une simple discipline sportive, c’est une manière de réhabiliter les sports de rue, dynamiser l’espace urbain d’une façon positive et développer le potentiel physique et mental de ceux qui la pratique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.