MAROC
30/06/2018 21h:06 CET

Accident mortel à Marrakech: Amine Harit sous le coup d'une enquête

Fayçal Fajr n'était pas présent au moment de l’accident, assure un de ses proches.

Patrick Smith - FIFA via Getty Images

DRAME - Le milieu offensif de l’équipe nationale marocaine Amine Harit est impliqué dans un accident de la circulation survenu à Marrakech et qui aurait coûté la vie à un jeune homme de 28 ans, comme le confirme une source à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) au journal L’Équipe. ”L’affaire est entre les mains de la police et la justice marocaine, qui s’emploient à déterminer les circonstances exactes de l’accident, selon la même source”, poursuit le journal français. 

L’international marocain et jeune espoir de la Bundesliga “n’est plus en garde à vue et n’est pas non plus en prison ce samedi après-midi”, assure pour sa part le site 20 Minutesajoutant avec plus de précaution qu’il “aurait même pu rejoindre son domicile familial, mais son passeport lui aurait été confisqué”.

Si la FRMF, comme le club allemand Schalke 04, s’abstiennent pour l’instant de toute déclaration officielle pour commenter l’affaire, le frère de Fayçal Fajr, coéquipier de Amine Harit, apporte son témoignage sur les réseaux sociaux. 

Sur la page officielle de son frère, tout comme sur sa propre page Instagram, Samir Fajr a en effet publié cet après-midi une mise au point pour démentir les allégations soulignant la présence de Fayçal Fajr au moment de l’accident. “Quand Fayçal a appris la nouvelle par le biais du cousin de son coéquipier Amine Harit, il était en train de dîner. Alors, Fayçal a immédiatement rejoint Amine au commissariat”, écrit ainsi son frère, démentant toute implication de près ou de loin de Fajr dans ce dramatique incident, tout en confirmant de manière implicite celle de Amine Harit. 

Une implication également soulignée par le site d’information local Kech24. Alors que le journal en ligne indiquait ce matin que le frère de Amine Harit, âgé seulement de 14 ans, était au volant du véhicule incriminé, le site apporte cet après-midi une rectification de taille, en précisant selon de nouvelles sources que Amine Harit est bien celui qui était au volant du véhicule. 

Le même site indique par ailleurs qu’après l’accident, le footballeur aurait tenté de prendre la fuite, avant d’être poursuivi et arrêté par des “citoyens” en attendant l’arrivée des forces de l’ordre. 

Amine Harit passait quelques jours de vacances dans la ville ocre, où il avait été désigné homme du match de la rencontre Maroc-Iran malgré la défaite des Lions de l’Atlas. Né à Pontoise, il fait ses débuts au FC Nantes en 2012, avant de rejoindre en 2017 le club allemand de Schalke 04. En mai dernier, il a été élu meilleur jeune de la Bundesliga.