17/11/2015 09h:37 CET | Actualisé 17/11/2015 09h:39 CET

Tanger: Amendis sort de son silence et donne sa version des faits

DR
A Tanger, les habitants protestent contre Amendis

CRISE - Vivement critiquée depuis le mois d'octobre par les habitants de Tanger qui jugent les factures trop salées, la société en charge de la gestion déléguée d'eau, d'électricité et d'assainissement liquide dans la ville du détroit, est finalement sortie de son silence

Dans un communiqué publié mardi, la filiale du groupe français Veolia indique tout d'abord que "le système de tarification s’applique à l’échelle nationale" et qu’il est "le même dans toutes les villes du royaume, à Tanger comme ailleurs".

Un message martelé par le PDG de Veolia Maroc, Bruno Collard, ce mardi dans les colonnes de L'Economiste, qui explique qu'"Amendis n’a pas sa propre grille tarifaire, qui est définie sur décision du gouvernement et elle est identique dans toutes les communes du royaume".

Plus loin, la filiale de Veolia souligne qu’"un dialogue et des mesures ont été engagés pour répondre aux revendications exprimées ces dernières semaines à Tanger", en rappelant "qu’elle exerce son activité dans le cadre d’un contrat passé avec les communes, sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur". Pour finir, Amendis estime qu’un "grand nombre d’inexactitudes ou de contre-vérités sont relayées".

LIRE AUSSI: