MAGHREB
09/03/2014 06h:04 CET | Actualisé 09/03/2014 13h:18 CET

Tunisie: Amani Sassi, secrétaire générale de l'UGET, a été violemment agressée et hospitalisée

Capture d ecran TNN

La secrétaire générale de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET), Amani Sassi, a été agressée samedi matin à la Faculté des sciences de Tunis. Transportée à l'hôpital Charles Nicolle de Tunis. Elle l'aurait quitté ce dimanche, tout en restant sous surveillance médicale, selon Mosaïque FM.

"Un groupe d’individus a empêché la victime d’entrer dans l’enceinte de la faculté pour passer l’examen avant de l’agresser physiquement", a déclaré à la TAP Khaled Hamrouni, membre du bureau exécutif de l'UGET, en exhortant le ministère de l’Intérieur à ouvrir de toute urgence une enquête sur cet "acte grave". Il a indiqué qu'il s'agit de personnes étrangères à la Faculté.

Khaled Hamrouni a par ailleurs, exclu tout rapport entre l’agression de Amani Sassi et les récents évènements de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rakkada à Kairouan qui a été le théâtre d’affrontements entre les étudiants adhérents aux deux organisations estudiantines UGET (gauche) et UGTE (Union générale tunisienne des étudiants), d’obédience islamiste.

L'UGET s'est scindée en deux lors de son dernier congrès en mai 2013. Des affrontements entre les deux branches ont également eu lieu au mois de novembre 2013.

LIRE AUSSI:

Attaque du local du Front populaire à Tunis sur fond de règlement de comptes entre frères ennemis de l'UGET

Tunisie: Les agressions se poursuivent à l'Université sur fond de luttes politiques

Tunisie: Affrontements dans les universités et mobilisation des étudiants et lycéens

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.