ALGÉRIE
29/09/2014 15h:29 CET | Actualisé 29/09/2014 19h:14 CET

En Algérie, une boutade sur le "pain importé" fait des vagues et met le président d'une association dans le "pétrin"

Flikr/Alpha

A une semaine de l’Aïd Al-Adha, l’annonce de l’importation de onze conteneurs de pain congelé en Algérie fait couler beaucoup d’encre et suscite des commentaires contrastés dans les médias et sur les réseaux sociaux.

La nouvelle "a pris une ampleur exagérée dans les médias”, regrette Mustapha Zebdi, président de l’association de protection du consommateur (Apoce).

D’autant que ces onze conteneurs de pain congelé arrivés au port sec de Rouiba à Alger ne sont destinés qu’à la restauration, a-t-il précisé aujourd’hui au Huffington Post Algérie.

LIRE AUSSI: Commander son mouton sur Internet, c'est désormais possible... au Maroc

Le président de l’Apoce avait évoqué l’importation du pain congelé, le samedi 27 septembre au siège de l’Union Générale des commerçants algériens (UGCAA) lors d’une conférence de presse sur les intoxications alimentaires.

"Cette annonce n’était pas prévue lors de cette conférence de presse" a ajouté le président de l’Apoce. "Salah Souilah (secrétaire général de l’UGCAA) a abordé la question de la permanence des boulangeries lors des deux jours de l’Aïd, et j’ai rétorqué en rigolant qu’elle ne sera pas nécessaire, puisque onze conteneurs de pain congelé sont arrivés au port sec de Rouiba".

La boutade a pris une dimension inattendue. M.Zebdi tient à préciser qu’il s’agit de pains à hamburger et d’autres variantes de cet aliment, utilisé essentiellement dans la restauration.

"Nous connaissons le transitaire et l’entreprise à l’origine de cette importation", a-t-il déclaré sans citer son nom. "Ce pain sera consommé dans les fast-food sous forme de sandwichs et panini."

Ce n’est pas une importation anti-pénurie

Le pain congelé importé n’est pas destiné à contrer une éventuelle pénurie de pain durant les jours de deux jours de l’Aïd Al-Adha, a par ailleurs, indiqué au Huffington Post Algérie l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA).

"Nous n’avons reçu aucune confirmation de la part du Ministère du Commerce ni des Douanes algériennes, avec qui nous travaillons en étroite collaboration, à propos de cette importation de pain congelé", a souligné Djamel Ghezzali, chargé de la communication de l’UGCAA.

"Toutefois, une entreprise a reçu la permission d’en acheter, mais à son compte. L’importation de cette denrée, de première nécessité et périssable, ne peut ainsi s’effectuer "à l’aveuglette", ni sans l’autorisation des autorités publiques."

Au sujet des permanences de boulangeries durant l’Aïd, Djamel Ghezzali a indiqué que son association œuvre à ce que 30% des boulangeries de chaque wilaya restent ouvertes au cours des deux jours de la "Fête du Sacrifice".

LIRE AUSSI: Les Algériens attachés au "sacrifice" de l'Aïd Al-Adha mais surveillent les prix (PHOTOS)

L’Algérie consomme 49 millions de baguettes de pain par jour, soit 2 baguettes par habitant, l’équivalent de 4.000 tonnes par an, selon la Fédération nationale des boulangers algériens.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.