ALGÉRIE
04/06/2019 08h:40 CET

Algérie : l'inflation a atteint 4,33% en avril 2018

NurPhoto via Getty Images

Le rythme annuel moyen de l’inflation, qui s’était accéléré durant douze (12) mois consécutifs jusqu’au mois de mars 2017 (7,07 %), s’était ralenti au cours du second trimestre de 2017 pour atteindre 5,59 % en décembre puis 4,33 % en avril 2018, a annoncé lundi la Banque d’Algérie (BA).

L’inflation a ensuite amorcé une légère hausse pour atteindre 4,82 % en août puis reculer à 4,69 % en septembre 2018 et enfin à 4,27 % en décembre 2018,  a précisé la Banque centrale dans sa note de conjoncture pour le deuxième semestre 2018. 

Le ralentissement du rythme de croissance de l’inflation, en moyenne annuelle, a concerné quatre (04) des huit groupes de produits dont les produits alimentaires.

Selon la même source, les reculs les plus importants ont concerné les groupes “habillement et chaussures” et “divers”, dont les rythmes de progression de leurs indices de prix ont diminué, respectivement, de 2,71 et 3,8 points de pourcentage en une année.

Par catégories de biens, la décélération de l’inflation, en moyenne annuelle est attribuable, principalement, à celle des biens manufacturés dont le rythme annuel moyen d’augmentation des prix est passé d’un pic historique de 10,14 % en janvier 2017 à 7,23 % en décembre 2017 puis à 5,06 % en décembre 2018 en raison de la forte baisse des prix du groupe “habillement et chaussures”, a relevé la note de conjoncture.

Bien que plus modérée, le rythme de croissance des prix des produits alimentaires est passé de 5,01 % en décembre 2017 à 3,38 % en décembre 2018, tiré par les décélérations de la progression moyenne des prix des produits agricoles frais et des produits alimentaires industriels : respectivement, de 6,58 % en décembre 2017 à 4,11 % en décembre 2018 et de 3,49 % à 2,64 %.

En revanche, l’inflation des prix des services s’est quelque peu accélérée, passant de 3,72 % en décembre 2017 à 4,97 % en décembre 2018.

En glissement annuel - décembre 2018 par rapport à décembre 2017 - la tendance d’évolution a été observée, un recul pour passer de 4,93 % en décembre 2017 à 3,15 % en mars 2018 suivie d’une hausse à 6,49 % en juin et une forte décélération tout au long du second semestre pour atteindre 2,70 % 13 en décembre 2018.

Comme pour le rythme annuel moyen, ce recul de 2,23 points de pourcentage en une année a concerné les mêmes catégories de biens et groupes de produits. Les prix des biens alimentaires qui ont reculé de 5,29 % en décembre 2017 à -0,14 % en décembre 2018, tirés par la déflation des prix des produits agricoles frais qui dégringolent de 13,62 % en juin à -2,63 % en décembre 2018.

L’inflation des prix à la consommation des biens à fort contenu d’import, en décélération depuis mai 2017, a atteint une moyenne annuelle de 2,33 % en décembre 2018 contre 4,77 % en décembre 2017.

Alors que les prix des produits réglementés ont progressé de 2,84 points de pourcentage en une année pour atteindre 4,08 % à fin décembre 2018.

Proches du niveau de l’inflation globale (4,27 %), l’inflation sous-jacente mesurée aussi bien par l’indice des prix hors produits agricoles frais que par l’indice hors produits agricoles frais et hors produits réglementés, a atteint des taux respectifs de 4,32 % et 4,40 %, en baisse depuis deux années consécutives, ce qui traduit un recul de l’inflation à caractère structurelle au cours de l’année 2018, a relevé la BA dans sa note.