TUNISIE
03/03/2019 21h:28 CET | Actualisé 03/03/2019 23h:21 CET

Algérie: La conférence de presse surréaliste de Rachid Nekkaz (enfin pas celui que vous croyez)

Alors que tout le monde attendait l'opposant de Bouteflika en conférence de presse, une scène surréaliste se déroule...

Une scène surréaliste s’est déroulée dimanche au conseil constitutionnel algérien, en marge de la conférence de presse attendue de l’opposant à Abdelaziz Bouteflika, Rachid Nekkaz, candidat à l’élection présidentielle.

Alors que les journalistes s’attendaient à voir l’opposant tenir un point de presse, quelle ne fût pas leur surprise de voir arriver un...inconnu, répondant également au nom de Rachid Nekkaz.

Ce dernier, accompagné d’un agent de la Cour Constitutionnelle, se présente comme étant Rachid Nekkaz, mécanicien de son état et candidat à l’élection présidentielle d’avril prochain sous le regard médusé des journalistes.

 

Léger hic, tout le monde a vu dans la matinée, l’opposant rentrer à la Cour constitutionnelle pour déposer sa candidature, sans avoir de nouvelles de sa part par la suite.

Pire encore, selon la page Facebook officielle de Rachid Nekkaz, ce dernier aurait été “kidnappé” par des policiers en civil pour une destination inconnue.

De son côté Djamel Nekkaz, frère de Rachid Nekkaz, s’es approprié dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, ce “piège” tendu aux autorités algériennes en présentant un autre Rachid Nekkaz, qui serait selon certains médias algériens, un cousin des frères Nekkaz.

Cependant, il ne donne aucune nouvelle de son frère.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a présenté, via son directeur de campagne, sa candidature à l’élection présidentielle d’avril 2019 malgré de fortes protestations dans les rues algériennes contre un possible 5ème mandat.

Il a en outre “annoncé” dans une lettre adressée à la nation son intention d’organiser des présidentielles anticipées auxquelles il ne participera pas, et ce, en cas de victoire aux élections du 18 avril 2019.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.