ALGÉRIE
18/04/2019 14h:26 CET | Actualisé 18/04/2019 15h:01 CET

Alger: Le maire de Bouzareah va boycotter la présidentielle du 4 juillet

Il s'agit de la première annonce du genre de la part d'un maire de la capitale, alors que de nombreux élus locaux dans d'autres wilayas vont boycotter le scrutin prévu pour juillet.

DR

La président de l’Assemblée Populaire Communale de Bouzaréah à Alger, Mohamed Lamine Kitouni, va boycotter l’élection présidentielle prévue pour le 4 juillet prochain, a-t-il annoncé jeudi 18 avril.

“J’annonce notre refus de l’élection présidentielle prévue pour le 4 juillet”, a indiqué M. Kitouni lors d’une conférence diffusée sur sa page Facebook. 

 

 

 

“J’affirme que nous restons fidèles à la voix du peuple (qui refuse cette élection)”, a-t-il ajouté en référence aux manifestations qui se poursuivent après la démission de Abdelaziz Bouteflika, exprimant le refus d’une présidentielle organisée par un pouvoir dont la contestation exige le départ.

M. Kitouni devient ainsi le premier maire de la capitale à annoncer qu’il ne va pas participer à l’organisation du scrutin et rejoint de nombreux élus locaux dans d’autres wilayas qui ont fait des annonces similaires cette semaine. Le FFS et le RCD avaient appelé leurs maires à boycotter cette élection.

Le club des juges a également annoncé son refus d’encadrer le scrutin du 4 juillet.