ALGÉRIE
29/11/2018 17h:00 CET | Actualisé 30/11/2018 08h:50 CET

Alger-Centre: des dizaines de jeunes manifestent pour les harragas

Plusieurs dizaines de jeunes ont manifesté ce jeudi 29 novembre 2018 dans les principales artères du centre de la capitale, a-t-on constaté. Il s’agit des habitants du quartier populaire, Ferhat Boussad, “ex-Meissonier” qui dénoncent la responsabilité et la passivité des autorités face à la disparition de quatre jeunes harragas cette semaine.

Les protestataires entonnaient des slogans et des chants de stades hostiles aux autorités, répétant en choeur “Meissonier chouhada” sur la rue Didouche Mourad. 

Sur des banderoles fugitivement déployées par certains d’entre eux, ils citaient les prénoms des quatre harragas du quartier qui ont disparu au large du littoral algérien, dont les voisins et proches restent sans nouvelles à propos de leur situation.

Ils ont également dénoncé la responsabilité des autorités dans la propagation de ce phénomène à travers plusieurs villes côtières ces dernières années. 

Les manifestants, qui s’étaient rassemblés à Ferhat Boussad puis ont marché à travers la rue Khelifa Boukhalfa jusqu’à ce que les forces de l’ordre, notamment des civils visiblement surpris, les ont dispersés à partir de la place Audin. 

Plusieurs participants à cette marche ont ainsi été interpellés, a-t-on également constaté.