ALGÉRIE
03/06/2015 13h:57 CET | Actualisé 03/06/2015 13h:58 CET

Alger sera fin 2015 la première capitale au Maghreb à être exempte des bidonvilles (Tebboune)

DR

L'éradication des bidonvilles dans la wilaya d'Alger sera achevée en 2015, ou au plus tard, au premier semestre 2016, a déclaré mardi Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la ville, rapporté ce mercredi par l'APS.

Alger sera ainsi la première capitale au Maghreb et en Afrique à être exempte de bidonvilles, a rajouté ce responsable. "La wilaya poursuit l’éradication des bidonvilles et l’opération sera achevée en 2015 ou au plus tard, au premier semestre 2016, afin de faire d’Alger la première capitale en Afrique et au Maghreb à être exempte de bidonvilles", a-t-il indiqué.

Abdelmadjid Tebboune a indiqué que la capitale Alger était devenue lors des années de la tragédie nationale le seul refuse pour de nombreuses familles ayant fui les violences en milieu rural. Un phénomène qui a été à l'origine d'une demande en logements 20 fois supérieure à l'offre, a rapporté la même source.

Le ministre de l'Habitat a a indiqué que des instructions pour donner un nouveau visage à la capitale ont été émises du président de la République et du Premier ministre". Le plan d'action du gouvernement s'engage alors à éradiquer les bidons villes et transférer la population vers de nouveaux logements.

Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a estimé que ce plan "stratégique" est un moyen pour aboutir à "la modernisation d’Alger et l'éradication de l'habitat précaire''.

Selon le wali, 150 "points noirs" constitués de bidonvilles ont été éradiqués dans la wilaya d'Alger et plus de 20.000 familles ont été relogées en un an.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.