MAROC
02/09/2019 15h:37 CET

Alerte sanitaire concernant le thon en conserve Dia vendu en contrebande au Maroc

Après l'intoxication de 4 personnes, la chaîne espagnole a retiré le produit de ses points de vente et appelle à la prudence.

DIA
Thon en conserve Dia

ALIMENTATION - L’Agence espagnole pour la sécurité alimentaire et la nutrition (Aesan) a lancé une alerte sanitaire nationale suite à des cas d’intoxication alimentaire causée par la toxine botulique détectée dans les thons en conserve à l’huile de tournesol de la marque de distributeur espagnol Dia. Le produit, importé en contrebande au Maroc, notamment depuis les enclaves espagnoles de Ceuta est Melilla, peut se retrouver dans les rayons de plusieurs commerces.

L’alerte a été lancée après l’intoxication de quatre membres d’une même famille suite à la consommation d’une salade russe faite maison à base de thon infecté, indique le ministère de la Santé de la Junta de Castilla y León, relayé par le média espagnol RTVE.

Après avoir retiré le produit de la vente à titre préventif, le distributeur espagnol a appelé ses clients à renvoyer toutes les boîtes de conserve à risque, dans un communiqué publié sur son site, précisant que l’Agence de sécurité des aliments (Aecosan) n’a confirmé la présence de toxine botulique que dans l’analyse d’une seule boîte de conserve.

L’enseigne de supermarchés a également souligné que l’appel concerne le lot 19/154 023 02587 de thon à l’huile de 900 grammes, fabriqué à Frinsa del Noroeste S.A., à consommer de préférence avant le 31 décembre 2022.

La chaîne de supermarchés a confirmé au journal espagnol Efe, que le produit en question d’écoulait à hauteur de 1,35 million d’unités par an, soit environ 3 560 par jour.

La toxine botulique est une neurotoxine produite par une bactérie appelée Clostridium botulinum. L’ingestion d’aliments contaminés par cette toxine est à l’origine du botulisme, une maladie paralytique grave caractérisée par l’apparition de troubles végétatifs tels que sécheresse de la bouche, nausées et vomissements et par une paralysie musculaire progressive.