TUNISIE
04/01/2019 19h:49 CET

Al-Irada dénonce les déclarations de Garrache sur les archives de la présidence de la République

Le parti a affirmé qu’il se réserve le droit de poursuivre en justice la porte- parole de la présidence de la République

AFP Contributor via Getty Images

Le parti Harak Tounes Al-Irada a dénoncé, vendredi, les déclarations de la porte-parole de la présidence de la République Saida Garrach au sujet des archives présidentielles, qualifiant ses propos de “mensongers”.

Selon Garrach, l’ancien président de la République Mohamed Moncef Marzouki aurait remis une partie des archives de la présidence à des parties étrangères.

“Ces accusations sont fausses et dénuées de tout fondement”, a assuré le parti dans un communiqué, mettant en garde contre une “campagne orchestrée” visant à “dénigrer” Marzouki.

D’après Tounes Al-Irada, le conseiller de Marzouki, Aziz Krichen avait démenti à maintes reprises toute disparition des archives de la présidence sous le mandat de Marzouki.

Le parti a affirmé qu’il se réserve le droit de poursuivre en justice la porte- parole de la présidence de la République à ce sujet.

Plus tôt dans la journée, la porte-parole de la présidence de la République Saida Garrach a fait état, sur les ondes d’une radio privée, de la disparition d’une bonne partie des archives de la présidence sous le mandat de Moncef Marzouki. “Ces archives auraient été remises à des parties étrangères”, a-t-elle dit.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.