ALGÉRIE
13/08/2018 14h:55 CET | Actualisé 13/08/2018 14h:55 CET

Aid El Adha: appel à la rationalisation de la consommation de l'eau potable

SEAAL alerte sur la surconsommation de l'eau et son impact sur les niveaux de réservoirs

Wikipedia

La rationalisation de la consommation de l’eau potable durant les périodes de fortes chaleurs et les fêtes religieuses où des pics de consommation sont enregistrés, demeure la solution “idéale” pour éviter les perturbations dans l’alimentation en eau potable au niveau d’Alger et de Tipaza, a affirmé lundi dans un communiqué la Société des eaux et d’assainissement d’Alger (SEAAL).

“Une surconsommation de l’eau potable durant la fête de l’Aid El Adha va indéniablement provoquer une baisse rapide des niveaux des réservoirs. Cette baisse rapide ne peut pas être compensée par les opérations de remplissage ce qui provoque des  perturbations dans l’alimentation en eau potable” a averti la SEAAL, appelant les citoyens d’Alger et de Tipaza à rationnaliser leur consommation en eau potable durant ces périodes.


“Pendant le premier jour de  l’Aid El Adha, entre 9h00 et 13h00, du fait de la surconsommation, le niveau des réservoirs baisse d’une manière drastique et des perturbations commencent à être ressenties dès les premières heures. Et il faudra entre 4 heures et 12 heures pour remplir les réservoirs et rétablir progressivement l’alimentation en eau potable”, a expliqué la même source.

“Du fait de interconnexion du réseau de distribution d’eau potable, une hausse d’une consommation au niveau d’une commune se situant à l’Est d’Alger par exemple peut impacter  l’alimentation en eau potable au niveau d’une commune se situant au centre d’Alger”, a encore expliqué la même source, ajoutant que “plus de 1,2 million de mètre cube d’eau sont produites et injectées quotidiennement dans le réseau de distribution d’eau potable sur Alger et Tipaza”. 

Loading...