MAROC
03/07/2018 16h:56 CET

Une journaliste espagnole déclare en direct qu'elle voudrait "coucher" avec les "beaux" joueurs marocains

Le fait d'avoir elle-même été agressée sexuellement en plein Mondial ne l'a pas empêchée de faire ce commentaire sexiste.

Capture decran

POLÉMIQUE - Le commentaire d’une journaliste espagnole sur les footballeurs de l’équipe marocaine n’est vraiment pas passé auprès des internautes. Et pour cause. S’il avait été prononcé par un homme au sujet d’une équipe sportive féminine, ce dernier aurait immédiatement été accusé de sexisme.

Embrassée de force il y a quelques jours en plein direct puis appelée “ma belle” par des fans qu’elle interviewait, la journaliste Maria Gomez, qui couvre la Coupe du monde 2018 en Russie, a dénoncé à plusieurs reprises le harcèlement sexuel dont ont été victimes certaines journalistes pendant l’événement sportif. Ce qui ne l’a pas empêchée quelques jours auparavant de lâcher une petite phrase qui ne plaide pas du tout pour sa cause.

“Quelqu’un devra les réconforter”

Dans un extrait vidéo datant de la veille du match entre le Maroc et l’Espagne, qui a eu lieu le 25 juin dernier, et partagé par plusieurs internautes sur Twitter, on entend la jeune journaliste travaillant pour la chaîne espagnole Mediaset louer, en direct, la beauté des joueurs marocains avec qui elle voudrait “coucher” pour les “réconforter” après leur défaite.

“Je veux coucher avec l’ennemi! Je parle de ces beaux gosses qui sont dans la sélection marocaine... C’est incroyable! Je montais dans l’ascenseur et je me disais ‘mais comment se fait-il qu’ils soient tous aussi beaux?’ Tous! Et ils ont la classe, en plus. Ils vont perdre demain mais quelqu’un devra les réconforter, quelqu’un devra les inviter à boire un jus...”.

Une sortie qui a visiblement gêné ses interlocuteurs masculins sur le plateau de la chaîne de télévision, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous:

Sur Twitter, les internautes ont été nombreux à condamner le “deux poids deux mesures” de la journaliste.

“Je soutiens à 100% la demande de RESPECT de toutes les consoeurs qui couvrent la Coupe du monde. Mais soyons justes. Si cela avait été dit par un journaliste au sujet d’une équipe féminine, nous nous serions tous offusqués. L’égalité commence avec nous.”

 “Maria Gomez ton hypocrisie est pure et dure!”

“Après avoir entendu vos déclarations sur la sélection du Maroc, je n’ai qu’une seule chose à dire: vous n’avez pas honte, ma ‘belle’!!! Recherchez le mot ‘cohérence’ et apprenez-le”

“Bonjour Maria Gomez, l’autre jour tu t’es offusquée parce qu’ils t’appelaient ‘ma belle’ et tu as dit que tu étais journaliste: fantastique, parce que nous devons mettre fin au machisme. Et maintenant, peux-tu m’expliquer tes déclarations sur les joueurs de football?”

La journaliste a également qualifié de “beau gosse” le gardien de but des Lions de l’Atlas, Munir Mohand Mohamedi, après la victoire de l’Espagne contre le Maroc, demandant au journaliste espagnol Nico Abad, qui dressait une liste des plus beaux joueurs du Mondial 2018 pour la chaîne Be Mad, d’ajouter le nom du Marocain.

“Je ne veux pas partir sans vous dire que je veux mettre Munir, gardien de but de l’équipe nationale marocaine, sur cette liste de beaux gosses”, déclare-t-elle, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous: