MAROC
28/08/2018 18h:44 CET | Actualisé 28/08/2018 18h:47 CET

Un citoyen dénonce l'absentéisme des fonctionnaires de la Trésorerie régionale d'Agadir

"C’est le ras-le-bol qui m’a poussé à partager cette vidéo".

Mohamed Reda Taoujni

SOCIÉTÉ - En voulant payer une redevance ce mardi matin, à la trésorerie régionale d’Agadir, Mohammed Reda Taoujni, homme d’affaires et militant associatif à Agadir, a été surpris de ne trouver personne. Pour dénoncer l’absentéisme dans les administrations publiques du royaume, il n’a pas hésité à filmer les fauteuils et les bureaux vides et à partager sa vidéo sur les réseaux sociaux.

“C’est le ras-le-bol qui m’a poussé à partager cette vidéo parce que je me retrouve souvent dans cette situation dans les administrations d’Agadir”, explique-t-il. 

“Il était déjà 9h et aucun fonctionnaire n’était encore à son poste, à part l’agent de sécurité”, s’indigne Taoujni. “Je suis venu tôt pour payer une redevance, mais je n’ai finalement rien pu régler parce qu’il n’y avait personne et j’avais un rendez-vous à 9h15”, raconte-t-il au HuffPost Maroc, décrivant par ailleurs l’état “lamentable” des sièges de la salle d’attente.

Trois autres personnes qui patientaient également à cette heure-ci dans la trésorerie régionale ont quant à elles choisi d’attendre l’arrivée des fonctionnaires, poursuit Taoujni. D’après l’auteur de la vidéo, le trésorier régional est venu à 8h30 et a demandé à l’agent de sécurité si personne n’était encore venu. “La désolation se voyait sur son visage mais aussi l’incapacité: qu’est-ce qu’il pourrait bien faire?”, ajoute Taoujni.

Interrogée par le HuffPost Maroc, la trésorerie régionale d’Agadir a assuré que “l’administration a enclenché, comme pour toute réclamation, les démarches nécessaires pour s’assurer de la véracité de ce qui a été rapporté”, en précisant que “toute décision sera prise au niveau de l’administration centrale de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).”

Contacté par le HuffPost Maroc, le trésorier général du royaume, Nourredine Bensouda, déclare ne pas avoir connaissance de la vidéo et n’a pas souhaité faire plus de commentaires à ce sujet. La TGR quant à elle n’a pas répondu à nos sollicitations, malgré nos nombreuses tentatives de contact.

 L’absentéisme, une habitude tenace

Une vidéo similaire, dénonçant l’absentéisme des fonctionnaires, avait été publiée en mars dernier. La vidéo montrait une délégation du Commerce et de l’Industrie de Marrakech vide de ses employés à 15h. Le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, avait pris cet état d’absentéisme très au sérieux en congédiant le délégué du Commerce et de l’Industrie par intérim ainsi que le chef de service de l’Industrie mais aussi en imposant des sanctions à l’encontre des cadres n’ayant pu justifier leur absence.

La Cour des comptes a d’ailleurs dénoncé, dans son rapport annuel publié ce lundi, la qualité des services rendus dans plusieurs secteurs de la fonction publique “qui demeure loin de son potentiel” notamment en raison de l’absentéisme des fonctionnaires qui “n’est pas sanctionnée avec la rigueur requise”. Le département de Driss Jettou a ainsi appelé à instaurer des dispositifs “rigoureux pour combattre les mauvaises pratiques comme l’absentéisme, la procrastination ou la lenteur excessive dans le traitement des dossiers des citoyens et des investisseurs”. 

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait évoqué cette pratique lors de son discours de la fête du Trône de 2017. Il avait alors pointé du doigt ces fonctionnaires publics qui, pour la plupart, “manquent de compétences et d’ambition” et dont certains “pratiquent l’absentéisme, se satisfaisant d’un traitement mensuel sûr, pour modique qu’il est, ne manifestant aucune ardeur au travail et ne nourrissant aucune ambition professionnelle.”