MAROC
23/03/2019 17h:47 CET | Actualisé 23/03/2019 17h:49 CET

Affaire des papiers falsifiés: 5 étrangers munis de passeports israéliens arrêtés par la DGSN

Deux étaient recherchés par Interpol.

Algul via Getty Images

JUSTICE - Cinq étrangers portant des passeports israéliens ont été arrêtés jeudi 21 mars par la police judiciaire, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans une affaire d’obtention de pièces d’identité et de passeports marocains par falsification.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), l’arrestation des cinq mis en cause, dont le lieu n’a pas été précisé, intervient dans le cadre de l’enquête sur un réseau criminel mené par un Marocain de confession juive et qui a été démantelé début mars après avoir été suspecté d’implication dans la falsification de pièces d’identité marocaines au profit de citoyens juifs d’origine non marocaine.

Les opérations de pointage ont révélé que deux individus, parmi les cinq arrêtés, font l’objet de notices rouges d’Interpol pour leur arrestation et leur extradition au niveau international, indique le communiqué. L’un d’eux est suspecté d’implication dans des homicides volontaires dans le cadre de réseaux internationaux de crime organisé, et le deuxième est lié aux réseaux de trafic international de drogue.

Les perquisitions au sein des domiciles loués par les mis en cause se sont soldées par la saisie d’importantes sommes d’argent en devises nationale et étrangères, d’une quantité de haschich, de pièces d’identité marocaines obtenues par falsification, de téléphones portables et appareils informatiques.