MAROC
18/09/2018 13h:53 CET

Accusé de viol, Saad Lamjarred: sera-t-il placé en détention provisoire?

Réponse ce mardi 18 septembre.

FETHI BELAID via Getty Images

JUSTICE - Récemment accusé de viol en France, Saad Lamjarred est de retour devant le tribunal. Le chanteur marocain se présentera, ce mardi 18 septembre, devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence qui devrait décider à nouveau de son placement sous contrôle judiciaire, après l’appel du parquet de Draguignan suite à la remise en liberté de l’artiste.

Mis en examen pour viol le 28 août, Saad Lamjarred avait été placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, avec interdiction de quitter le territoire. Selon le Parisien, le chanteur a dû verser une caution de 150.000 euros (soit plus d’un million et demi de dirhams) pour sa remise en liberté. Une libération qui ne signifiait pas pour autant que le chanteur avait été innocenté. Le parquet de Draguignan, qui avait requis la mise en détention provisoire de l’artiste dès le début de l’instruction judiciaire, avait fait appel début septembre.

L’appel “tend à demander à la cour d’appel de prononcer une mesure de détention provisoire, au moins pendant le début de l’instruction, en lieu et place du simple contrôle judiciaire avec cautionnement qui avait été prononcé par le juge des libertés et de la détention”, a ainsi précisé le parquet de Draguignan.

Pour rappel, les faits dont est à nouveau accusé le chanteur se seraient déroulés dans un établissement de Saint-Tropez le 26 août dernier, avait précisé le parquet en charge de l’affaire. Une enquête en flagrance a été diligentée à la suite de la plainte d’une femme pour “faits caractérisés de viol”, avait ajouté la même source qui évoque “une affaire complexe”qui s’est déroulée “dans le cadre de rencontres dans des établissements de nuit” avec “deux versions diamétralement opposées (qui) s’entrechoquent”, nécessitant “la poursuite des investigations et l’audition de tout témoin utile”.