04/04/2018 09h:45 CET | Actualisé 04/04/2018 09h:45 CET

ADM veut diminuer de moitié le nombre de morts sur les autoroutes marocaines d’ici 2020

À travers un plan baptisé AGIR.

Mustapha GUNNOUNI via Getty Images

BILAN - Les Autoroutes du Maroc (ADM) ont livré ce 3 avril leur bilan de l’année 2017, lors d’une conférence de presse durant laquelle la question de la sécurité des usagers a été fréquemment abordée. ADM s’est notamment engagé pour réduire de 50% le nombre de morts sur les autoroutes marocaines d’ici 2020, à travers un plan baptisé AGIR (Action Globale contre l’Insécurité Routière). Des discussions avec la protection civile sont par ailleurs menées pour mettre en place un service d’ambulances présentes de manière permanente sur les autoroutes. 

Autre sujet épineux pour ADM: les cas de jets de pierre réguliers sur certains grands axes routiers. En janvier dernier, l’entreprise avait été condamnée par la justice marocaine a reverser 150.000 dirhams de dommages à une conductrice visée par des jets de pierre, alors qu’elle était au volant avec son époux et ses enfants.

Une situation qui relève du “problème de citoyenneté”, pour le directeur général d’ADM, Anouar Benazzouz, qui par ailleurs déplore que la presse fasse l’écho de ces incidents “mais ne communique pas quand les criminels sont appréhendés”. Si le directeur général évoque les relations “exemplaires” entre ADM et la police, il affirme que l’entreprise mène actuellement une observation des pratiques à l’étranger pour trouver des solutions à ce problème. 

AIC Press

Le groupe a annoncé un chiffre d’affaire en 2017 de 3,6 milliards de dirhams, soit une hausse de 10% par rapport à l’année précédente pour cette entreprise “passée de la construction vers l’exploitation des autoroutes marocaines”.

La conférence a été par ailleurs l’occasion pour ADM de mettre en avant leurs résultats financiers, notamment la réduction de leur dette suite à une “restructuration” menant à une “santé financière en net amélioration”. 50% de la dette de l’entreprise “a ainsi été traitée”, ont poursuivi les responsables.

Hausse à trois chiffre pour le paiement en ligne

Si les paiements sont toujours majoritairement réalisés en cash, cette méthode  est actuellement en baisse de 8% au profit du digital. Il faut dire que Jawaz, moyen de paiement introduit en 2016, connait une croissance importante avec 200.000 abonnés en  2017 contre 50.000 l’année précédente. Un succès qui a entraîné une hausse à trois chiffre du télépéage, soit 182%. En tout, cette méthode de paiement a rapporté 56 millions de dirhams à l’entreprise.

Ces derniers ont également mis en avant leur application ADM Traffic, téléchargée plus de 50.000 fois depuis son lancement, et qui permet aux usagers d’être informé en direct en cas d’accidents ou travaux et de suivre l’état du trafic autoroutier.