MAROC
06/11/2019 12h:47 CET

ADM: "Aucun acte de vandalisme par jet de pierres" n'a été enregistré le 3 novembre entre Mohammedia et Bouznika

Plusieurs sites ont rapporté des jets de pierres, dimanche dernier.

Evening_T via Getty Images

VANDALISME - La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) fait savoir, par le biais d’un communiqué, “qu’aucun acte de vandalisme par jet de pierres n’a été enregistré le 3 novembre sur l’autoroute reliant Mohammedia et Bouznika”.

“A la date d’aujourd’hui, ADM n’a reçu aucune réclamation relative à des actes de vandalisme par jet de pierres entre Mohammedia et Bouznika le dimanche 3 novembre 2019. De même, nos tours de contrôle n’ont enregistré aucun acte de vandalisme dans ce sens cette journée”, précise la Société mardi dans une mise au point. Ces derniers répondent à des informations parues dans certains organes de presse, selon lesquelles “des usagers de l’autoroute reliant Mohammedia et Bouznika ont été victimes d’actes de vandalismes par jet de pierres, le dimanche 3 novembre 2019”.

ADM relève qu’en l’absence d’éléments tangibles, et dans l’attente des résultats d’investigations entamées auprès des différents intervenants autorisés, “nous rassurons nos clients-usagers que les équipes de ADM sont fortement mobilisées pour garantir une sécurité maximale des déplacements sur le réseau autoroutier”.

Dimanche soir, Hespress rapportait que “plusieurs voitures auraient été vandalisées à la suite de jets de pierres” sur la route reliant Mohammedia et Bouznika.

Le phénomène des jets de pierres sur les autoroutes marocaines est malheureusement commun, et aux conséquences parfois meurtrières. En 2018, une femme d’une soixantaine d’années est décédée après que sa voiture a été victime de jets de pierres au niveau de l’autoroute Rabat-Oujda (entre Tiflet et Sidi Allal Bahraoui).