MAROC
25/03/2019 16h:22 CET

Adam et Ramy, les deux petits héros de la prise d'otage à Milan veulent devenir carabiniers

Comme le papa de Ramy, la maman de Adam espère que son fils obtiendra la nationalité italienne en récompense de leur geste héroïque.

HuffPost Italie

COURAGE - Depuis le 20 mars et la prise d’otage dans un bus scolaire à Milan, deux jeunes garçons sont considérés comme des héros en Italie. Sans le courage d’Adam, de nationalité marocaine, et de Ramy, égyptien, les forces de l’ordre n’auraient peut-être pas été prévenues aussi vite et les enfants et accompagnateurs pris en otage auraient pu rester piégés dans le bus en feu. Invités ce dimanche en direct à la télévision italienne, les deux garçons ont confié vouloir devenir carabiniers. 

Ligotés dans le bus, ils avaient fait preuve d’un sang-froid exemplaire. Ramy avait réussi à cacher son portable, se détacher, et appeler discrètement la police. Quand le téléphone lui a échappé des mains, un de ses camarades l’a récupéré pour le donner à Adam. Le jeune marocain avait alors prévenu ses parents. En récompense, tous deux ont été les invités d’honneurs d’une émission de télévision italienne en compagnie des carabiniers qui sont intervenus sur la prise d’otage. Après avoir confié qu’eux-mêmes voulaient devenir carabiniers, les forces de l’ordre leur ont remis leurs chapeaux militaires en direct sur le plateau, rapporte l’agence de presse italienne ANSA. Le carabinier qui a répondu à l’appel a même souligné que les deux garçons avaient été “très doués” pour les guider dans leur intervention. De quoi les encourager dans leur ambition. 

La nationalité italienne, ultime cadeau 

Après cet acte héroïque, le père de Ramy avait plaidé pour que son fils obtienne la nationalité italienne. Né en Italie de parents égyptiens, le garçon ne peut être considéré comme Italien qu’après ses 18 ans et la preuve qu’il a vécu de façon continue dans le pays, d’après la loi. “Mon fils a fait son devoir. Ce serait bien s’il avait la citoyenneté italienne”, avait dit son père auprès des médias locaux. Sa demande avait directement été entendue par le vice-président du gouvernement, Luigi Di Maio. Le dirigeant du Mouvement Cinq étoiles avait partagé un long message Facebook dans lequel il affirmait “que le gouvernement doit accepter cette demande. Il s’agit d’un cas spécial et je crois que le garçon, pour le geste accompli, doit recevoir la citoyenneté de l’État italien”, écrivait-il.

Aujourd’hui, la préfecture de la province Crémone où habite Ramy, a ouvert le dossier pour l”obtention de sa nouvelle nationalité, rapporte le journal La Stampa. C’est ce qu’a déclaré la maire de la ville de Crema lors d’une rencontre à l’école des garçons, où le ministre de l’Education était également présent. Lors de ce rendez-vous, la mère de l’autre héros, Adam, a elle aussi plaidé pour que son fils obtienne la nationalité: il est dans le même cas que Ramy. Né en Italie, de parents marocains, il doit attendre ses 18 ans avant d’être naturalisé. “Je suis heureuse pour Ramy. Je ne demande pas la citoyenneté pour moi et ma famille, mais si la citoyenneté est aussi donnée à Adam, ce serait une belle chose pour lui”, a-t-elle déclaré. Avant de rappeler que les deux garçons ont grandi ici, et sont allés à l’école ici. “L’Italie est leur pays”.