MAROC
11/09/2018 18h:29 CET

Actes de vandalisme au Complexe Moulay Abdallah: L’AS FAR condamnée à jouer deux matchs à huis clos

Des actes commis lors des dernières minutes du match.

AIC Press
Rencontre de l'AS FAR et du Difaâ d’El Jadida le dimanche 9 septembre, au complexe Moulay Abdallah à Rabat.

SPORT - L’Association sportive des FAR a écopé de deux matchs à huis clos suite aux actes de vandalisme perpétrés par son public dimanche dernier au Complexe Moulay Abdallah à Rabat à l’occasion du match qui a opposé l’équipe rbatie au Difaâ d’El Jadida.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a indiqué ce 11 septembre dans un communiqué que la commission centrale de discipline et de fair-play a décidé également de condamner l’AS FAR à payer une amende de 70.000 DH et ce “en application des dispositions de l’article 105 du code disciplinaire”.

Selon les termes de cette décision, l’AS FAR devra également réparer les dégâts causés au Complexe Moulay Abdallah après évaluation.

Des actes de vandalisme ont été commis dimanche dernier lors des dernières minutes de la rencontre AS FAR/Difaa El Jadida, après le but victorieux des visiteurs. Le match s’inscrivait dans le cadre de la 1ère journée de Botola Maroc Télécom D1.

Le communiqué de la FRMF fait également état d’autres sanctions:

-  Infliger à M.Abdelhadi Skitioui, entraineur du WAF, une amende de 20.000 DH après s’être absenté du point de presse d’après match de son club face à l’Olympic club de Safi (OCS), comptant pour la mise à jour de la première journée (selon la circulaire de la FRMF et de la LNFP numéro 938 du 10 février 2016).

- Infliger au WAC une amende de 20.000 DH après utilisation de fumigènes par son public lors du match face à l’OCS comptant pour la mise à jour de la première journée (art.105 du code disciplinaire).

- Infliger au WAC une amende de 2.000 dhs après que son équipe ait écopé de quatre avertissements lors du match face à l’Olympic club de Safi comptant pour la mise à jour de la première journée (art.89 du code disciplinaire).

- Infliger à l’OCS une amende de 20.000 DH après utilisation de fumigènes par son public lors du match face au WAC comptant pour la mise à jour de la première journée (art.105 du code disciplinaire).