MAROC
19/08/2018 14h:47 CET

Accusée de vendre des accès à un master pour 40.000 dirhams, l'USMBA de Fès ouvre une enquête

Le ministère de l'Enseignement supérieur dénonce une pratique "contraire à l'éthique universitaire".

DR

ÉDUCATION - Après la publication d’un enregistrement largement partagé sur les réseaux sociaux où l’on entend un échange sur une vente de diplôme universitaire pour la somme de 40.000 dirhams à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, l’établissement a annoncé l’ouverture d’une enquête.

En coordination avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, une enquête a été ouverte au sujet d’un enregistrement vocal circulant sur l’application mobile WhatsApp, dans lequel il serait dit qu’un accès au master de droit des contentieux publics au sein de l’université ne se fera qu’en échange d’une importante somme d’argent, indique l’université dans un communiqué.

Cette dernière a indiqué qu’elle procède ”à l’analyse de manière minutieuse du contenu de l’enregistrement et à la collecte des données requises en vue de prendre la décision légale appropriée”.

Elle souligne que l’USMBA est “déterminée à garantir les conditions de transparence, d’objectivité et d’égalité des chances en matière d’inscription des candidats à toutes ses branches, tout en veillant à l’application des critères du cahier des normes pédagogiques et au respect des dispositions d’accréditation relatifs à chaque formation”.

L’université, indique le communiqué, “se réserve le droit de faire face à toute pratique attentatoire à sa réputation et contraire à la loi et à l’intérêt général, quelle que soit son origine”. 

Khalid Samadi, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a également annoncé l’ouverture de cette enquête et dénonce dans un communiqué une pratique “contraire à l’éthique universitaire”.