TUNISIE
08/03/2019 15h:06 CET

Accusée de propos discriminatoires, la maire du Bardo au coeur d'une polémique

Des appels à sa démission se multiplient.

Facebook / Fatma Touai

Des propos jugés insultants et discriminatoires, un comportement “agressif”... une avalanche de critiques et de reproches s’est abattue, depuis deux jours, sur la maire du Bardo, Zeineb Ben Hassine, une élue du mouvement Ennahdha.

Une vidéo de l’élue en train de crier au visage d’un citoyen lors de l’inspection des travaux d’un projet dans la région a enflammé la toile suscitant la polémique.

“Nous sommes les enfants du Bardo, nous ne venons pas des régions reculées” (littéralement de “derrière les plaques”) lance-t-elle. Une expression typiquement tunisienne aussi péjorative qu’insultante a laissé certains partis et responsables agir pour dénoncer son comportement déplacé. 

Afek Tounes condamne...

Des partis comme Afek Tounes, ont appelé à la démission du maire du Bardo et à son renvoi devant les tribunaux sur la base de la loi sur la criminalisation de la discrimination récemment adoptée par l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Le parti a réitéré sa condamnation de toutes les formes de discrimination et a appelé à la tolérance zéro pour tout fonctionnaire qui aurait fait des déclarations ou ayant fait preuve de comportements discriminatoires.

Lotfi Zitoun en colère

De son côté, Lotfi Zitoun, une des figures du mouvement Ennahdha, a réagi sur son compte Facebook, affirmant que “la présidente du conseil municipal du Bardo, candidate indépendante du parti Ennahdha est tenue ainsi que son parti (mouvement Ennahdha) de présenter des excuses aux Tunisiens dans toutes les régions de la République pour cette description inappropriée” .

La toile s’indigne

Les déclarations du maire du Bardo n’ont pas été appréciés par les internautes. Ils étaient nombreux à la critiquer et à dénoncer son comportement jugé régionaliste.

“Je trouve votre arrogance trop stupide et vos propos désobligeants...” regrette une internaute dans un post publié sur les réseaux sociaux.

“Faut-il en rire ou en pleurer ?!” déplore un autre en notant que ”l’intention de débiter des inepties à connotation régionaliste, discriminatoire, voire raciste incriminée par la Loi en vigueur est bien claire”.

 “Un comportement inadmissible de la part du Maire du Bardo...Il se trouve Madame que ces personnes auxquelles vous vous êtes adressée, ont voté pour vous” rappellent d’autres.

La mairesse s’explique 

Réagissant aux critiques, la maire du Bardo, Zeineb Ben Hassine, a estimé que la polémique autour de cette vidéo a été orchestrée pour nuire à son image.

“Certains n’ont toujours pas digéré la victoire d’Ennahdha aux élections municipales au Bardo”, dit-elle.

Selon elle, cette polémique dans laquelle elle a été plongée est exagérée. “Mon père est originaire de Zaghouane et ma mère de Médenine, je n’ai donc aucun problème avec les régions” argue-t-elle.

Intervenant sur les ondes de Shems Fm, elle a également nié en bloc les “rumeurs” selon lesquelles le bureau local du parti d’Ennahdha aurait exigé qu’elle démissionne de son poste. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.