ALGÉRIE
28/10/2018 15h:22 CET

Accord Opep-non Opep: un taux de conformité de 111% en septembre

SOPA Images via Getty Images

 La production pétrolière de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires non-Opep a atteint en septembre dernier un niveau de conformité de 111%, a indiqué l’OPEP dans un communiqué publié sur son site web. 

“Les pays participants à la déclaration de coopération ont atteint un niveau de conformité de 111% en septembre 2018, ce qui montre des progrès significatifs vers l’objectif fixé à la 4 ème OPEP et non OPEP, réunion ministérielle du 23 Juin 2018”, a indiqué le Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord Opep-non Opep (JMMC) qui a tenu sa téléconférence ce jeudi. 

Lors de cette téléconférence, le JMMC a examiné le rapport mensuel préparé par son Comité technique conjoint (JTC), y compris les niveaux de conformité généraux des pays participants à la “Déclaration de coopération”, au mois de septembre 2018, ainsi que les perspectives à court terme du marché mondial du pétrole.

Le Comité a ainsi exprimé sa “satisfaction globale” à l’égard de la performance collective des pays membres au mois de septembre. Il a également examiné les fondamentaux récents du marché, qui montraient un niveau d’offre “très confortable” par rapport à la demande, a estimé l’OPEP.   

Il a toutefois fait part de ses préoccupations concernant la hausse des stocks au cours des dernières semaines et a également noté les incertitudes macroéconomiques imminentes pouvant nécessiter un changement de cap.

Le JMMC a, à ce titre, chargé le JTC de continuer à surveiller les fondamentaux du marché et ses conditions ainsi que les niveaux de conformité dans le cadre de ses efforts pour maintenir l’équilibre du marché. 

Il a en outre enjoint au JTC de continuer à étudier les perspectives pour 2019 et de présenter des options sur les niveaux de production pour 2019 afin d’éviter la “réémergence” d’un déséquilibre du marché.

La prochaine réunion du JMMC devrait avoir lieu le 11 novembre 2018 à Abou Dhabi (Emirats arabes unis). En septembre dernier, l’Opep et ses partenaires, dont la Russie n’ont pas annoncé de hausse de leur production lors de la réunion à Alger, du Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord de réduction de la production pétrolière des pays de l’Opep et non-Opep.

Pour rappel, le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l’OPEP du 30 novembre 2016 et de la “Déclaration de coopération” de la réunion ministérielle mixte OPEP- pays non membres de l’OPEP tenue le 10 décembre 2016.

Le JMMC est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en oeuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep.

L’accord Opep-non Opep, conclu à Vienne entre 14 membres de l’organisation et 10 autres producteurs de pétrole, Russie en tête, a pour objectif de baisser le niveau de production de 1,8 million de barils par jour afin de réduire l’excédent d’offre de brut sur le marché et soutenir les prix.

Cet accord qui court jusqu’à la fin 2018, a permis de réduire l’abondance de l’offre et de pousser les prix vers le haut, le baril dépassant les 75 dollars contre 30 dollars en janvier 2016.