ALGÉRIE
26/07/2018 23h:27 CET

Photos satellitaires: accord-cadre entre le ministère de l’habitat et l’Agence spatiale

Facebook/MHUVGOV/

Un accord-cadre a été paraphé jeudi à Oran entre le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) portant sur l’exploitation des systèmes d’information géographique (SIG) et des photos satellitaires à très haute résolution.

La cérémonie de signature de cet accord-cadre s’est déroulée en présence du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar.

Le document, paraphé en marge de l’ouverture des ateliers techniques entre l’ASAL et le ministère, vise à recourir à l’expérience de l’ASAL en matière d’élaboration des SIG et de l’exploitation des photos satellitaires à très haute définition pour permettre à tous les intervenants de disposer d’une vue précise et réelle de la situation au niveau des différentes villes et des tissus urbains et d’élaborer des études adaptées à la réalité du terrain.

 

Capture decran

 

A cette occasion, Abdelwahid Temmar a estimé que cette convention permettra de mettre en place une coopération fructueuse, concernant les SIG avec l’utilisation des photos satellitaires, la formation des cadres du ministère pour leur permettre d’exploiter les SIG et traiter les données contenues dans les photos satellitaires.

La convention vise à permettre au secteur de l’habitat de maitriser l’extension urbaine et d’assurer une coordination entre différents intervenants en matière de réseaux et d’infrastructures au sein du tissu urbain. Il s’agira également de généraliser l’utilisation des énergies renouvelables et de relever les défis de l’hygiène au niveau des villes dans le cadre d’une gestion complémentaire des déchets, a-t-on expliqué.

Le ministre a estimé que l’exploitation de ces systèmes sophistiqués permettra de “donner une vision globale et actuelle de la ville, de représenter différents modes d’occupation des terres, de contrôler l’environnement bâti, outre le suivi de l’évolution des périmètres urbains des mutations enregistrées aux espaces agricoles et naturels”.

Abdelwahid Temmar a annoncé, dans ce contexte, que son département a défini une feuille de route pour réviser certains textes législatifs et réglementaires portant sur l’urbanisme, la ville et la numérisation des actes d’urbanisme.

De son côté, le DG de l’ASAL, Azzedine Ousseddik, qui a signé la convention avec le DG de l’urbanisme et de l’architecture au ministère de tutelle, Sili Abdelkrim , a estimé que cette convention est “une occasion pour présenter des opérations d’exploitation de photos prises par les satellites algériens par différents secteurs pour des usages pratiques et économiques dont la planification, l’aménagement du territoire, l’établissement des cartes, le suivi des infrastructures, ouvrages d’art et la mise en place de SIG réservés aux grandes viles dont Sidi Abdellah, Boughzoul et autres”.

L’ouverture de ces ateliers à laquelle ont assisté des cadres du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville et ceux de l’ASAL, a donné lieu à un exposé sur l’élaboration des cartes géographiques, le suivi de l’extension urbaine des villes (ville d’Oran modèle) et le mode d’exploitation des photos satellitaires par le secteur de l’habitat.