TUNISIE
05/04/2018 13h:58 CET | Actualisé 05/04/2018 14h:44 CET

Accélération de la mise en place de plusieurs projets de développement relatifs à l'énergie

Il est également question d'un programme d'aide aux municipalités pour une meilleure gestion de l'énergie.

Présidence du Gouvernement Tunisien
Le chef du gouvernement Youssef Chahed lors du séminaire pour l’Accélération de la mise en oeuvre des programmes d’efficacité énergétique, le 5 avril 2018.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a présidé jeudi dans la banlieue nord de Tunis, le séminaire pour l’accélération de la mise en oeuvre des programmes d’efficacité énergétique, pendant lequel 5 projets de développement gouvernementaux ont été présentés.

Ces projets porteront notamment sur l’activation d’un programme national visant à réduire la vulnérabilité énergétique des familles à faible revenu. Ce projet concerne près d’un million de familles, qui consomment moins de 100 kilowatt-heure par mois.

Un projet pilote d’énergie photovoltaïque sera ainsi lancé dans le gouvernorat de Tozeur, selon une publication de la présidence du Gouvernement.

La bonne gouvernance énergétique des municipalités est aussi à l’ordre du jour, et sera traduite par la mise en place d’un système de gestion efficace de l’énergie au niveau de 350 municipalités, dans le cadre du programme “Les municipalités pour la transition énergétique”. Ce programme vise à aider les municipalités dans leur définition des stratégies locales de transition énergétique, leur fournissant tous les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés à cet effet.

Un appel d’offre relatif à la production d’électricité à partir des énergies renouvelables, sera également lancé le 27 de ce mois, avec un investissement total de 2000 millions de dinars pour une production de 800 Méga-watt.

Cette électricité issue des énergies solaire et éolienne, sera répartie entre le gouvernorat de Gafsa (100 Méga-watt), Tataouine (100 Méga-watt), Sidi Bouzid (50 Méga-watt), et Tozeur (50 Méga-watt) pour ce qui est de l’énergie solaire.

S’agissant de l’énergie éolienne, le programme prévoit la production de 200 Méga-watt dans le gouvernorat de Nabeul, et 100 Méga-watt à Kébili.

Les 200 Méga-watt restants rentrent dans le cadre du programme de développement de la région de Tataouine, avec un investissement total de 500 millions de dinars.

 

Il a également été annoncé que, 10 projets de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, verront le jour dans les semaines à venir, totalisant des investissements de 200 millions de dinars, qui seront assurés à travers 6 projets pour l’énergie solaire de type 10 Méga-watt à Sidi Bouzid, Kairouan, Kasserine et Tataouine, en plus de 4 autres projets de type 1 Méga-watt à Tataouine, Gafsa, Béja et Kairouan.

La loi relative à la production d’électricité à partir des énergies renouvelables sera également amendée en vue de faciliter les démarches et procédures administratives pour les petits projets de type 1 Méga-Watt, en leur simplifiant le cahier des charges.

Un bureau d’aide (Help Desk) au sein de l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie sera par ailleurs mis en place avant la fin de l’année, et se chargera d’accompagner les investisseurs et leur assurer les conditions appropriées.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.