MAROC
10/03/2016 07h:59 CET | Actualisé 10/03/2016 09h:07 CET

Abderrahman, qui avait dénoncé le mauvais état des routes, a finalement été acquitté

Abderrahman, qui avait dénoncé le mauvais état des routes, a finalement été acquitté

CORRUPTION - Le "héros du goudron" a finalement été acquitté, un mois après avoir obtenu la liberté provisoire. Abderrahman El Makraoui, qui avait publié une vidéo de lui en train d'arracher des morceaux d'asphalte dans la commune de Jemaât Sehim, dénonçant l'état médiocre de la route et appelant les promoteurs du projet et le président de la commune à prendre leurs responsabilités, a été acquitté mercredi 9 mars par le Tribunal de première instance de Safi.

L'information a été rapportée par la branche régionale de l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH) à l'agence espagnole EFE. Le jeune homme avait été poursuivi en justice début février par le président de la commune suite à la publication de sa vidéo, suscitant une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

Plusieurs personnalités marocaines avaient lancé des messages de soutien à Abderrahman, et le ministre de l'Equipement et du transport, Abdelaziz Rabbah, avait réagi en indiquant sur sa page Facebook que la route avait été réalisée par la commune, et que c'était donc au ministère de l'Intérieur et à la Cour régionale des comptes d'entreprendre une enquête, et non à son ministère.

Le 8 février, le jeune homme avait finalement obtenu la libération provisoire, et avait été accueilli en héros à sa sortie de la prison de Safi. Il est devenu en quelques jours un symbole de la lutte contre la corruption et la mauvaise gestion de l'argent public.

Galerie photo Les routes les plus bizarres du monde Voyez les images