MAROC
03/10/2018 11h:42 CET

Abdellatif Laâbi publie l'intégralité de son oeuvre poétique en deux volumes

Et les présentera à partir du 11 octobre à Rabat, Casablanca et Oujda.

Patrick BOX via Getty Images

POÉSIE - Les amateurs de poésie seront ravis des deux dernières parutions des Éditions du Sirocco. La maison d’édition a sorti en octobre deux volumes qui rassemblent l’intégralité de l’oeuvre poétique d’Abdellatif Laâbi de 1965 à 2017.

Si Abdellatif Laâbi est également l’auteur de romans et autres genres littéraires, sa poésie occupe une place centrale dans son oeuvre, selon l’éditeur. À travers ses recueils, Laâbi partage son regard sur la vie “à la fois passionné et subtil, grave et rieur, intime et universel, exigeant et tendre”, d’après l’éditeur. 

Pour l’écrivain et chercheur en littérature marocain Khalid Lyamlahy, qui signe la préface des deux volumes, l’oeuvre poétique de Laâbi est “une ode à la vie, un appel à relire les pages de l’histoire avec le sens de la vigilance créatrice et de la dignité inébranlable.”

Les lecteurs pourront retrouver tous les poèmes de Laâbi qui évoquent  les rébellions, les déchirements, l’incertitude, mais aussi la beauté et l’amour notamment “Le règne de barbarie”, “Discours sur la colline arabe”, “L’écorché vif”, “Tribulations d’un rêveur attitré” ou encore “Amour Jacaranda”.

Editions du Sirocco

Laâbi, de son côté, se dit soulagé avec la publication de l’intégralité de ses poèmes. “J’ai le sentiment de réparer une forme d’injustice car, jusqu’à maintenant, la plupart des lecteurs marocains n’avaient accès que partiellement à ces œuvres. [...] Comme pour tous les auteurs nationaux publiant à l’étranger, notamment en France, mes livres une fois importés circulent en petites quantités et à des prix assez prohibitifs”, explique sur sa page Facebook le poète qui s’est exilé en France depuis sa libération en 1980 après avoir passé huit ans derrière les barreaux pour son opposition intellectuelle au régime.

“J’ai bien tenté auprès d’éditeurs des deux rives de trouver quelque solution à cette situation paradoxale. En vain. [...] Je me réjouis donc de la solution que nous apportons, les Éditions du Sirocco, et moi-même (à travers la Fondation qui porte mon nom), à une anomalie qui n’a que trop duré. Je crois qu’avec l’actuelle publication j’aurai assuré ma part des conditions nécessaires à cette rencontre [avec les lecteurs]”, assure l’écrivain.

La rencontre entre Laâbi et son lectorat ne se fera cependant pas qu’à travers ses livres puisque le poète présentera ses deux volumes au public le 11 octobre à 18h30 à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat, le 17 octobre à la librairie Livre-moi à Casablanca, et du 18 au 21 octobre au Salon maghrébin du livre d’Oujda 2018.