MAROC
29/05/2015 08h:58 CET | Actualisé 29/05/2015 09h:02 CET

Abdelilah Benkirane à l'Elysée: "Tout reprend comme si de rien n'était" entre la France et le Maroc

AFP
France-Maroc:

DIPLOMATIE - Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, entre la France et le Maroc. C'est en substance le message adressé par Abdelilah Benkirane ce vendredi, à l'issue d'une rencontre avec le président français François Hollande.

"Il s'est passé une année un peu difficile, elle est derrière nous, mais maintenant tout reprend comme si de rien n'était", a déclaré le Chef du gouvernement dans la cour de l'Elysée à l'issue d'une rendez-vous d'une demi-heure avec François Hollande.

Jeudi, Abdelilah Benkirane avait été reçu à Matignon par son homologue Manuel Valls. Plusieurs accords ont été signés à cette occasion, "dans un climat absolument amical", selon M. Benkirane. "C'est une vue projetée sur l'avenir pour lequel on voudrait que le Maroc et la France continuent leur relations qui ont toujours été très très particulières, très positives", a-t-il dit.

Sur Twitter, le Premier ministre français s'était dit "heureux" d'accueillir son homologue marocain, ajoutant: "Le Maroc est un partenaire d'exception".

Un an de brouille

La querelle entre Paris et Rabat avait débuté avec la suspension par le Maroc de toute coopération judiciaire bilatérale après qu'un juge français avait demandé en février 2014 l'audition du patron du contre-espionnage marocain Abdellatif Hammouchi, qui fait l'objet de plaintes à Paris pour "torture".

En janvier dernier, la signature d'une nouvelle convention judiciaire entre le ministre de la Justice Mustapha Ramid et son homologue française Christiane Taubira marquait la fin de la brouille, qui avait mis à mal le "partenariat d'exception" franco-marocain. Cette convention suscite néanmoins des critiques d'organisations de défense des droits de l'Homme.

La visite du roi Mohammed VI à l'Elysée le 9 février était venue sceller la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, qui avaient également montré leur volonté de lutter ensemble contre le terrorisme.

Plusieurs rencontres diplomatiques, dont le sommet de haut niveau de jeudi, ont depuis janvier marqué la réconciliation.

France-Maroc en quelques chiffres:

  • Aujourd’hui, 1,3 million de Marocains vivent en France, et près de 50.000 Français sont établis au Maroc.
  • La France est le premier investisseur étranger dans le royaume: en 2014, près de 50% des IDE au Maroc provenaient de l’Hexagone.
  • Les Français représentent le premier contingent de touristes au Maroc: en 2013, ils étaient 18% du total des touristes à visiter le royaume.

Un an de brouille diplomatique entre la France et le Maroc (CHRONOLOGIE):

LIRE AUSSI:Maroc–France: Le business repart de plus belle

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.