TUNISIE
17/09/2019 17h:50 CET

Abdelfattah Mourou: "Ce n'est pas le résultat qui m'importe mais les messages adressés par les électeurs"

De son côté Rached Ghannouchi estime que la courte durée de la campagne électorale a porté préjudice au parti.

Le candidat d’Ennahdha à l’élection présidentielle Abdelfattah Mourou, qui est arrivé 3ème du scrutin a affirmé, mardi, lors d’une conférence de presse, accepter les résultats du scrutin.

“Je suis fier d’être tunisien, fier que la révolution tunisienne m’ait permis de pouvoir me présenter à l’élection (...) Nous acceptons ces résultats parce qu’ils émanent d’une Instance constitutionnelle (...) dont on remercie le travail” a-t-il affirmé félicitant au passage Kais Saied et Nabil Karoui de leur succès et montrant les prédispositions de son parti à être “au service du pays”.

“Nous considérons que les résultats que nous avons obtenu sont satisfaisants (...) parce que l’urgence dans laquelle s’est passée cette élection ne nous a pas laissé le temps nécessaire de nous préparer” a assuré Abdelfattah Mourou.

“Il faut maintenant écouter les messages envoyés par les électeurs (...) Ce sont des messages importants que nous allons étudier (...) Ce n’est pas le résultat qui m’importe aujourd’hui, mais ce qui ressort de ces messages adressés par les citoyens tunisiens” a-t-il poursuivi expliquant que sa carrière politique se poursuivra malgré l’échec de cette campagne électorale: “Je retournerai à l’Assemblée pour terminer mon mandat dans le respect de la loi et la constitution” a-t-il conclu.

De son côté, le président du parti Rached Ghannouchi a affirmé qu’Ennahdha n’était pas préparée à ces élections anticipées: “Nous préparions les législatives et cherchions l’oiseau rare en dehors du parti, mais le temps nous a pressé et nous n’avons pas réussi à le trouver”

“Il fallait participer à ces élections. Un grand parti comme Ennahdha ne pouvait pas ne pas participer à ces élections et rester comme un simple observateur (...) Il fallait donc choisir parmi les meilleurs d’entre nous et les regards se sont tournés à l’unanimité vers Abdelfattah Mourou, que j’ai proposé au Conseil de la Choura” a-t-il assuré.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.