MAROC
04/03/2019 11h:20 CET

À Tanger, la Villa Mabrouka de Yves Saint Laurent a trouvé preneur

C'est un amoureux du Maroc qui l'a rachetée.

MUSEE YVES SAINT LAURENT

CULTURE - La Fondation Jardin Majorelle, désormais dirigée par Madison Cox depuis la mort de Pierre Bergé, a donné son accord pour la vente de la Villa Mabrouka de Yves Saint Laurent à Tanger. Le nouveau propriétaire est le styliste britannique Jasper Conran, qui possède déjà un riad à Marrakech, baptisé L’Hôtel Marrakech.

Le prix d’acquisition n’a pas été communiqué mais la totalité des revenus de la vente de la propriété tangéroise bénéficiera à la Fondation Jardin Majorelle, qui gère le Jardin Majorelle, le Musée Berbère et le Musée Yves Saint Laurent de Marrakech, annonce la fondation dans un communiqué daté du 28 février. Les revenus de la fondation aident à financer des initiatives culturelles, éducatives et caritatives au Maroc, souligne la même source.

Achetée et restaurée par Yves Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé en 1990, la Villa Mabrouka, ou “maison de la chance”, était la maison principale du couturier français pendant la dernière décennie de sa vie, rappelle la Fondation Majorelle.

La maison a été entièrement décorée par le décorateur et architecte d’intérieur français Jacques Grange. “Le thème était celui d’un Anglais excentrique des années cinquante venu vivre à Tanger. Yves voulait du chintz, et une seule couleur par salon: un salon bleu, un jaune… C’était comme décorer une maison pour les personnages d’une pièce de Tennessee Williams”, écrivait le décorateur dans son livre Les Paradis secrets d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.

En juin 2018, la maison de vente aux enchères Sotheby’s à Paris annonçait la mise en vente du contenu des quatre dernières résidences de Pierre Bergé, dont la villa Mabrouka à Tanger.

Jasper Conran, âgé de 59 ans, a une longue carrière de styliste modéliste. En plus des collections de vêtements pour femmes, il est connu pour avoir conçu des costumes pour le théâtre, le ballet et l’opéra. Il a ouvert L’Hôtel Marrakech, un riad du 19e siècle situé au coeur de la médina de la ville ocre en 2016, listé parmi les meilleurs hôtels du monde par de nombreux magazines spécialisés.

“Le célèbre designer britannique poursuivra sans aucun doute le riche héritage de la propriété et contribuera au renouveau vibrant et cosmopolite de Tanger”, affirme la Fondation Jardin Majorelle.

Fin février, le nouveau propriétaire de la Villa Mabrouka, qui partage régulièrement des photos du Maroc sur son compte Instagram, a publié quelques photos de son passage à Tanger, où il s’est notamment rendu chez le marchand d’antiquités britannique Gordon Watson, également propriétaire d’une maison dans la ville du Détroit.