MAROC
05/08/2019 15h:46 CET

À Paris, la Maison européenne de la photographie célèbre le parcours du Marocain Hassan Hajjaj

Considéré comme le temple parisien de la photo, la MEP donne carte blanche à Hassan Hajjaj du 11 septembre au 17 novembre.

CULTURE - Devenu véritable symbole du pop art à la marocaine avec une griffe bien trempée reconnaissable au premier coup d’œil, le photographe Hassan Hajjaj se prépare à investir la prestigieuse Maison européenne de la photographie (MEP) à Paris, qui donne carte blanche à l’artiste maroco-britannique à l’occasion de la Troisième Biennale des photographes du monde arabe contemporain.

L’événement, qui se tiendra du 11 septembre au 17 novembre prochains, marquera la première rétrospective en France du Marrakchi le plus en vue du moment, qui a vu défiler d’innombrables stars devant son objectif, de Madonna à Will Smith en passant par Maria Sharapova, Cardi B ou encore Jessica Alba.

A cette occasion, Hassan Hajjaj offrira à son tour carte blanche à Zahrin Kahlo et Lamia Naji, deux artistes marocaines qu’il invite successivement à présenter leur travail au sein du Studio de la MEP. 

Considéré comme le temple parisien de la photographie, la MEP met ainsi à l’honneur l’une des figures majeures de l’art contemporain marocain le temps d’une rétrospective haute en couleurs, qui retrace plusieurs années de travail de l’artiste né à Larache en 1961, à travers une série d’expositions photographiques, ainsi que plusieurs installations, vidéos, du mobilier et des éléments de décoration.

Dans le cadre de cette exposition rétrospective, la RATP, l’établissement public des transports parisiens qui accompagne la MEP en tant que partenaire, présentera un projet inédit dédié à Hassan Hajjaj dans une dizaine de stations et gares de son réseau, de mi-septembre à mi-décembre 2019. C’est donc tout Paris qui s’offre ainsi une immersion dans l’univers ultra-coloré du plus marocain des artistes londoniens.

Avec son point de vue critique et décomplexé sur la société de consommation et sa vision singulière et universelle du style, Hassan Hajjaj a su naviguer avec justesse entre kitsch et modernité, tradition et glamour, humour et remise en cause. 

Le Marocain de 58 ans a vu ses œuvres exposées dans plusieurs galeries et musées du monde tels que le Brooklyn Museum, Los Angeles County Museum of Art aux Etats-Unis, la Somerset House ou encore le Victoria & Albert Museum au Royaume-Uni.