TUNISIE
10/04/2019 18h:22 CET

À New York, Khemaies Jhinaoui défend la candidature de la Tunisie au Conseil de sécurité de l'ONU

Les élections auront lieu le 7 juin prochain à l’Assemblée générale des Nations Unies.

MOHAMED EL-SHAHED via Getty Images

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a plaidé, lors de sa rencontre, mardi, à New York, avec la Secrétaire générale adjointe de l’ONU aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, pour une candidature de la Tunisie au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cette rencontre intervient dans le cadre de la visite de travail qu’effectue Jhinaoui à New York du 8 au 10 avril courant dans la perspective de mobiliser le soutien international à la candidature de la Tunisie pour un siège non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2020-2021.

Les élections auront lieu le 7 juin prochain à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Selon un communiqué publié mercredi par le département des affaires étrangères, Jhinaoui a souligné la détermination de la Tunisie à renforcer la concertation et la coordination avec l’organisation onusienne au sujet des questions qui seront à l’ordre du jour du conseil de sécurité.

A cette occasion, Jhinaoui a donné un aperçu des pas franchis par la Tunisie sur la voie de la transition démocratique ainsi que des préparatifs engagés pour l’organisation des prochaines élections législatives et présidentielle.

Le ministre a, sur un autre plan, eu des rencontres avec les ambassadeurs de pays africains accrédités à l’ONU, soulignant l’importance de la dimension africaine dans la politique étrangère de la Tunisie.

Et d’assurer “La Tunisie sera la voix de l’Afrique au Conseil de sécurité et œuvrera à contribuer à l’identification des solutions et des règlements politiques des conflits ”. Il a mis l’accent sur l’importance de renforcer le partenariat entre le conseil de sécurité et l’Union africaine dans le domaine de la prévention des conflits et du maintien de la paix.

Jhinaoui a, par ailleurs, indiqué qu’une attention particulière sera accordée au rôle des femmes et des jeunes dans le maintien de la sécurité et de la paix.

Pour leur part, les ambassadeurs africains ont fait part de leur confiance en la capacité de la Tunisie à bien représenter l’Afrique au Conseil de sécurité et à contribuer positivement à relever les défis liés au maintien de la paix et de la sécurité.

Ils ont réaffirmé leur engagement à tout mettre en œuvre pour mobiliser le soutien d’autres continents à la candidature de la Tunisie pour un siège au conseil de sécurité.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.