MAROC
31/12/2018 17h:57 CET

À Melilla, deux migrants retrouvés cachés dans des matelas

Une des tentatives de passage les plus étranges (et dangereuses) de l’année.

FaroTV Ceuta

MIGRANTS - Une des tentatives de passage les plus étranges de l’année. Le dimanche 30 décembre, comme le rapporte El Diario Vasco, deux migrants sub-sahariens ont tenté d’atteindre la ville de Melilla, en se cachant dans des matelas placés sur le toit d’une petite fourgonnette blanche. “Une forme de dissimulation risquée”, souligne El Faro de Ceuta, qui rappelle que cette méthode peu très vite provoquer une asphyxie.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, les deux jeunes hommes étaient cachés dans deux matelas placés sur le toit de la voiture, et reliés avec seulement quelques colliers de serrage en plastique. Des matelas dont le rembourrage a été enlevé pour laisser un espace où les migrants ont pu se cacher:

Si les deux jeunes hommes ont d’abord paru déboussolés, ces derniers sont cependant en bonne santé, rapporte El Diario Vasco. Selon la même source, le conducteur de la camionnette a réussi à fuir vers le Maroc avant d’être arrêté par la police. L’incident s’est produit au poste frontière de Farhana, rapporte l’agence de presse espagnole. 

L’intervention a eu lieu quelques jours après que la police espagnole porte secours à un adolescent marocain de 15 ans, caché dans le trou de la coque d’un navire, rapporte EFE.

Il faut dire que ces dernières années, certains migrants désespérés ont utilisé les méthodes les plus insolites pour arriver en Espagne. En janvier 2017, un jeune migrant a été retrouvé caché dans une valise alors qu’i tentait de se rendre à Sebta. En juin 2017, un jeune garçon avait été trouvé vivant sous un autocar faisant la liaison entre la ville de Tétouan et celle de Séville, rapportait alors l’AFP. Selon l’agence de presse, le garçon avait voyagé dans cette position sur 230 km.