MAROC
25/06/2018 15h:56 CET

À la fenêtre de sa chambre d'hôtel, Cristiano Ronaldo demande moins de bruit aux supporters iraniens

Des supporters armés de vuvuzelas, en pleine nuit.

Amin Mohammad Jamali via Getty Images

MONDIAL 2018 - À la veille de la rencontre décisive Portugal-Iran, un groupe de supporters iraniens munis de vuvuzelas a élu domicile au pied de l’hôtel où se repose l’équipe nationale portugaise, à Saransk, perturbant ainsi le sommeil des joueurs, rapportent des médias portugais. 

Chants, cris et scène de liesse... Il semblerait que Cristiano Ronaldo ne se soit pas réjoui de ce vacarme à une heure tardive de la nuit. Dans une vidéo prise par des supporters sur place et diffusée sur le site de la télévision portugaise SIC, on peut apercevoir la silhouette du capitaine à la fenêtre de sa chambre d’hôtel, implorant les Iraniens d’arrêter le bruit qui l’empêche de dormir, mimant d’un geste le fait de vouloir dormir. 

Si le capitaine de l’équipe portugaise finit par esquisser d’un geste, pouce levé, sa satisfaction, il semblerait que l’intervention de CR7 n’aurait pas été d’une grande utilité, à en croire la Radio Renascença. La consigne de Ronaldo n’ayant été respectée que quelques minutes, la Fédération portugaise de football (FPF) a ainsi demandé par la suite un renforcement du dispositif policier déployé aux abords de l’hôtel, qui a fini par rétablir le calme aux alentours de 00h30. La FPF a refusé de commenter l’incident, mais un proche de la Seleção a considéré que “les images (parlaient) d’elles-mêmes”.

Le Portugal et l’Iran s’affrontent ce lundi soir en troisième journée du groupe B. Les compagnons du Ballon d’Or n’ont besoin que d’un match nul pour décrocher leur qualification en huitièmes de finale de cette Coupe du monde 2018.