MAROC
09/02/2019 10h:16 CET

À Casablanca, plus d'1,2 kg de cocaïne extrait de l'estomac d'un ressortissant brésilien

Nouvelle saisie à l'aéroport Mohammed V.

MARK RENDERS VIA GETTY IMAGES

TRAFIC DE DROGUE - Une quantité de 1,245 kg de cocaïne, emballée dans 110 capsules, a été extraite de l’estomac d’un ressortissant brésilien vendredi au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd à Casablanca, a appris la MAP auprès de la Préfecture de police de Casablanca.

Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V avaient interpellé le mis en cause le 2 février dernier, à son arrivée à bord d’un vol en provenance de São Paulo (Brésil), pour des soupçons de trafic de cocaïne dans son estomac. Cela a nécessité son placement sous surveillance médicale au CHU Ibn Rochd, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Après l’extraction de l’ensemble des capsules et la stabilisation de l’état de santé du prévenu, il a été placé en garde à vue, selon la même source.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le trafic international de drogue et de psychotropes, conclut le communiqué.

Cette nouvelle extraction de cocaïne de l’estomac d’un étranger survient quelques jours après la découverte de 1,540 kg de cocaïne dissimulée dans 85 capsules dans l’estomac d’un ressortissant nigérian, interpellé le 21 janvier à l’aéroport Mohammed V.

Les arrestations de passeurs de drogue à l’aéroport de Casablanca sont fréquentes. La capitale économique du royaume est en effet un point de passage stratégique pour les trafiquants de drogue, notamment entre le continent africain et le continent sud-américain.