MAROC
07/12/2018 18h:26 CET

A Casablanca, le salon commercial China Trade Week rempile pour la seconde année consécutive

Le rendez-vous est axé sur les petites et moyennes entreprises.

ÉCONOMIE - Le Marocain suit de près les évolutions des entreprises chinoises. De leur côté, les investisseurs chinois sont optimistes quant au potentiel du marché marocain et s’installent petit à petit dans l’écosystème industriel local. En témoigne le gigantesque projet Tanger Tech. Le contexte est donc favorable à la tenue de la deuxième édition du China Trade Week Morocco, événement commercial essentiellement axé sur des exposants venant de l’usine du nord.

Le salon, organisé du 5 au 8 novembre, met en avant différentes industries chinoises à travers les PME exposantes. Le rendez-vous est d’ailleurs axé sur les petites et moyennes entreprises, afin de montrer une autre facette du savoir-faire chinois. Les exposants présentent des produits dans divers secteurs-clés tels que l’énergie, l’éclairage, les matériaux de construction, l’électroménager, les accessoires de mode ou encore le textile.

China Trade Week Morocco se déroule à l’Office des Foires et Expositions de Casablanca. La deuxième édition est ambitieuse et promet d’attirer plus de 4.000 visiteurs. Au cours de la rencontre, les entrepreneurs marocains auront l’occasion de s’engager avec leurs homologues chinois à travers une série de rendez-vous B2B programmés lors de cette édition.

“China Trade Week Morocco est une plateforme unique pour que la communauté professionnelle locale rencontre des fabricants et fournisseurs chinois et bénéficie de produits à prix compétitifs”, explique au HuffPost Maroc David Wang, DG de MIE Events DMCC, l’entreprise chinoise organisatrice. “Le Maroc constitue une base régionale importante pour les entreprises chinoises. C’est une relation à double sens qui se développe régulièrement d’année en année”, poursuit-il.

L’événement a déjà été organisé aux Emirats arabes unis, en Iran, au Kenya, en Afrique du Sud, en Ethiopie et au Ghana. Le choix du Maroc en tant que nouvelle destination s’explique par le fait que le pays est l’un des pôles clés de l’initiative “One Belt, One Road”. Une stratégie de développement commercial proposée par le président chinois Xi Jinping.

Cette initiative met l’accent sur la coopération entre les pays. “La stratégie de la réhabilitation de la route de la soie impulsée par le président chinois Xi Jinping a trouvé un écho favorable au Maroc, considéré par la Chine et ses opérateurs comme étant un hub stratégique dans la région doté des meilleurs atouts”, a déclaré Sean Xiao, vice-président de MIE Events. Selon Xiao, “le modèle économique marocain, les efforts structurels et infrastructurels et son ouverture sur l’économie africaine prédisposent le Royaume au rôle de locomotive et donc, de partenaire idéal pour la dynamisation et l’accélération des échanges commerciaux avec la Chine”.

Après la visite du roi Mohammed VI en Chine en mai 2016, 15 conventions ont été signées entre de grands groupes chinois et marocains. En 2017, les échanges bilatéraux entre les deux pays ont augmenté de 5,3% en un an pour atteindre 3,83 milliards de dollars américains.

Les relations bilatérales entre le Maroc et la Chine viennent de franchir une nouvelle étape. Le 27 mars 2018, une délégation chinoise, composée d’institutionnels et d’opérateurs économiques, était à Casablanca dans le cadre du Forum économique Maroc-Chine. Un événement organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) en partenariat avec le Conseil chinois pour le développement du commerce international (CCPIT).