MAROC
09/02/2019 11h:34 CET

À Casablanca, arrestation d'un Irakien qui transférait de l'argent pour Daech depuis le Maroc

Les sommes collectées étaient transférées à des combattants marocains en Irak et en Syrie.

MAP/IMAGE D'ARCHIVES

JUSTICE - Mercredi 6 février, un ressortissant irakien a été arrêté à Casablanca. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la police judiciaire dévoilés vendredi, il était impliqué dans la collecte puis le transfert, de manière illicite, d’importantes sommes d’argent en devises en dehors du Maroc.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le suspect avait ouvert plusieurs comptes bancaires au Maroc, et créé parallèlement plusieurs entreprises fictives et ouvert des bureaux de change afin de recevoir des sommes d’argent en contrepartie de devises.

Les sommes collectées étaient ensuite transférées à des combattants marocains affiliés au groupe terroriste ”État islamique” ou Daech, en Syrie et en Irak, précise la DGSN.

L’homme a également réussi à monter “un réseau financier compliqué avec des prolongements dans plusieurs pays en Asie et au Moyen-Orient”, dont il se servait pour transférer de l’argent à l’étranger à travers un système de mandats ou d’intermédiaires, précise la même source.

La DGSN poursuit actuellement son enquête pour identifier d’éventuels complices dans cette affaire, indique-t-elle.