ALGÉRIE
04/09/2018 15h:01 CET | Actualisé 04/09/2018 15h:02 CET

A Béjaïa, une association formera 20 ambassadeurs de l'environnement

Facebook/OXYJEUNESDARGUINA

L’environnement aura très bientôt ses ambassadeurs algériens. A Béjaïa, une association de promotion et de conservation du patrimoine naturel de Darguina, Oxy-Jeunes, organise, en collaboration avec la wilaya et la commune, une formation nationale au profit de 20 ambassadeurs de l’environnement.

A l’issue de cette formation, chacun de ces ambassadeurs sera engagé dans la protection de l’environnement dans sa région natale. 

L’association Oxy-Jeunes, basée dans la commune de Darguina à Béjaïa, est chargée de la promotion du patrimoine naturel et historique de cette ville. Le coup d’envoi de cette formation sera donné mercredi 05 septembre 2018, au centre culturel Matoub Lounes. 

Dans un communiqué de presse, cette association explique que cette formation de 20 ambassadeurs de l’environnement se veut avant tout un espace de débat et de réflexion mais également de pratique. Les candidats seront amenés à échanger, dans un moment convivial et festif, sur l’éventuelles collaborations en matière d’environnement.

Les enseignants universitaires, acteurs associatifs et formateurs écologiques devront animeront au profit des participants des conférences, ateliers et des activités de pratique, avec des sorties pédagogiques et des animations culturelles.

 Un appel de candidature a été lancé le 17 août dernier à l’adresse des jeunes algériens âgés entre 18 ans et 28 ans, membres des associations à caractère écologique et environnemental ou des clubs scientifiques des universités. Oxy-Jeunes explique que la priorité a été réservée aux plus jeunes et aux membres des associations émergentes pour choisir 20 participants parmi 93 candidatures issues de 19 wilayas.

Ces futurs ambassadeurs, qui représentent 14 wilayas, s’engageront moralement auprès d’une charte de l’Ambassadeur de l’environnement à promouvoir et participer au développement durable en Algérie, à travers des “gestes éco-citoyens motivés par leur engagement et leur citoyenneté”, explique Khalid Foudil, président de l’association.

La formation a été organisée avec la Direction de la jeunesse et des Sports et la wilaya de Béjaïa, avec l’APC de Darguina. La Conservation des forets, La Direction de l’environnement et le parc national de Gouraya ont également pris part à l’organisation de cette formation. 

L’état des lieux de l’environnement en Algérie et ses perspectives, l’engagement de la société civile, les contraintes de l’éducation citoyenne au développement durable, Les techniques nouvelles et innovantes d’animation et d’éducation à l’environnement sont autant de problématiques et de thématiques autour desquelles s’articulera cette rencontre.