TUNISIE
07/09/2018 12h:32 CET

À 13 ans, ce jeune tunisien est déjà une graine d'entrepreneur (VIDÉO)

Son but? Lancer une plateforme de commerce en ligne basée sur l'import-export dans la même veine qu'Amazon

Invité de la radio Express FM, Amine Kannou est un jeune entrepreneur tunisien de 13 ans!

Lançant son entreprise dans le domaine du commerce en ligne et de l’import-export , celui-ci sera présenté, comme de nombreux autres autre, dans le cadre du “Junior StartUp Day” qui se tiendra à la maison de jeunes de Sidi Bou Saïd, dimanche.

“Mon entreprise est une entreprise d’import-export, de commerce en ligne. Je dois donc tout le temps importer et exporter” a-t-il expliqué ajoutant qu’il se doit ainsi d’être au fait de la chose publique, politique et de ce qui se passe à travers le monde.

Sa plateforme consiste à mettre donc en relation acheteurs et vendeurs tunisiens et étrangers, et à se faire une commission de 15%: “Mon business model est celui d’Amazon”, le géant américain du commerce électronique précise-t-il.

“J’importe aussi des produits qui ne sont disponibles en Tunisie pour les vendre ici” affirme-t-il, “principalement des produits informatiques, électroniques ...tout ce qui peut servir aux jeunes”.

Concernant le volet export, ce sont principalement les produits artisanaux qui sont visés par Amine: “Ils se vendent beaucoup à l’étranger” a-t-il estimé. “Ensuite, pourquoi pas viser plus tard les composants électroniques. On a de plus en plus de marques qui se développent ici en Tunisie”.

Amine Kannou se donne trois ans pour générer les fonds nécessaires: “J’ai besoin entre 100 et 120 mille dinars” pour que son entreprise aille dans le bon sens explique-t-il avant d’espérer générer son “premier million dans les 5 ans”.

Jeune élève en deuxième année secondaire, il affirme que sa passion pour le commerce est née de ses échanges avec son grand-père: “Je n’ai pas de membres de ma famille qui sont dans le commerce ou le business. C’est plus mon grand-père, dont je m’inspire beaucoup d’ailleurs, qui m’a parlé de tout ça et ça m’a intéressé”.

“Je m’inspire aussi de l’acteur Dwayne Johnson. Il a commencé avec 7 dollars en poche. Il dit qu’il avait derrière lui un mur, à gauche un autre, et à droite un dernier, il ne pouvait donc qu’avancer, que réussir et il a réussi” relate le jeune homme.

Interrogé sur la possibilité d’un échec, le jeune garçon rétorque: “Alors j’essayerai autre chose”.

Le premier Salon “Junior Startup day” se déroulera le 09 septembre à la maison des jeunes de Sidi Bou Saïd. Plusieurs jeunes âgés de 10 à 15 ans viendront pitcher et expliquer leurs projets face à des chefs d’entreprises, des sponsors et des personnalités du monde entrepreneurial.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.