MAROC
12/02/2019 14h:18 CET

L'accord de pêche Maroc-UE adopté par le Parlement européen à une large majorité

Un mois seulement après l'adoption de l'accord agricole entre les deux mêmes parties.

Uladzimir Zuyeu via Getty Images
Les pêcheurs d'Essaouira. 

ADOPTION - Nouveau contrat. Ce 22 février, l’accord de pêche et son protocole entre le Maroc et l’Union européenne (UE) a été adopté à une large majorité par le Parlement européen à Strasbourg. Ce nouvel engagement est acté un mois seulement après l’adoption de l’accord agricole entre les deux mêmes parties. 

“Ces instruments juridiques couvrent la région du Sahara Marocain. Ils stipulent de manière explicite que la zone de pêche s’étend du parallèle 35 au Nord, au parallèle 20 au Sud, soit de Cap Spartel à Cap Blanc, au sud de la ville de Dakhla”, précise le ministère marocain des Affaires Étrangères et de la Coopération internationale dans un communiqué.

D.R.
Il y a eu 415 voix pour, 189 contre.

Comme pour l’accord agricole, le ministère met en avant la prise en considération de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Cette adoption confirme que le Maroc est “le seul habilité juridiquement à négocier et signer des accords incluant le Sahara Marocain”, indique le communiqué. C’est pourtant cette question qui avait mis à mal la mise en place de cet accord. En février 2018, la Cour européenne affirmait que les eaux du Sahara ne pouvaient être incluses dans le texte. Elle s’est finalement rétractée.

“Le secteur de la pêche a toujours été une composante importante de ce partenariat. L’accord adopté vient préserver, consolider et développer les acquis de plus de 30 ans dans ce domaine”, ajoute le ministère. 

“Le royaume du Maroc exprime son appréciation quant à l’action collective des institutions européennes et des Etats membres de l’UE, salue leur engagement continu en faveur du partenariat stratégique qui les lie au royaume du Maroc”, conclut le communiqué.