ALGÉRIE
11/11/2015 06h:00 CET | Actualisé 11/11/2015 06h:00 CET

95% des ventes de la Renault Symbol destinées aux particuliers

HuffPost Algérie

Pas moins de 95 % des ventes de la Renault Symbol ont été destinées à des particuliers et 5% seulement à des entreprises publiques, a indiqué mardi à Oran le Directeur Général du groupe "Renault Algérie", Guillaume Josselin relayé par l'Agence de presse algérienne (APS).

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le PDG de la société "Renault Algérie Production", Bernard Solhinac, à l’occasion de la célébration du 1er anniversaire de l’inauguration de l’usine d’Oued Tlelat et de la sortie de la première voiture, M.Josselin a fait part d'un "bilan positif".

"Renault est la deuxième voiture la plus vendue en Algérie, toutes catégories confondues. Ces trois derniers mois, avec Symbol, nous sommes devenus leaders du marché", s'est félicité le Dg du groupe "Renault Algérie", affirmant que Symbol a "passé avec succès tous les tests de qualité et de sécurité".

"Nous avons atteint le niveau de qualité souhaité et nos véhicules sont conformes à tous les normes et standards", a-t-il ajouté.

"Renault Algérie Production" fête le 1er anniversaire de son usine, inaugurée en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, des ministres français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius et de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron et le Président directeur général du groupe Renault, Carlos Ghosn.

Pour fêter le 1er anniversaire de Symbol "Made in Bladi", "Renault Algérie" a lancé une série limitée exclusive "Miladi" en utilisant, pour la première fois, un "badging" en arabe, ce qui rattache davantage ce modèle à ses origines algériennes, indiquent les responsables de Renault Algérie.

Une cérémonie de remise des clés au 10.000ème client a été organisée, mardi, au siège de l’usine d’Oued Tlelat.

Concernant l’installation, à l’avenir, du constructeur français Peugeot, à 10 kilomètres de l’usine Renault, il a souligné que "c’est un stimulant et un challenge pour Renault dont la stratégie est d’être leader du marché", indiquant que Renault compte 100.000 nouveaux clients par an.

Pour ce qui est de la sous-traitance, les responsables de Renault ont indiqué qu’en complément de "Joktal", trois nouveaux sous-traitants accompagnent le développement de l’intégration locale. "Martur Algérie" fournira les sièges dès janvier prochain, "Sitel", une collection de 10 câblages à partir de fin 2016 et "Sarel" une trentaine de pièces plastiques en début 2017.

M. Guillaume Josselin a encore annoncé que des sous-traitants turcs et roumains ont manifesté leur intérêt pour investir en Algérie.

Il a rappelé qu’en octobre dernier, "Renault Algérie Production" a été reconnue par l’Alliance Renault Nissan pour ses efforts vis-à-vis de la parité hommes/femmes. L'élément féminin représente 36%, "l’un des plus élevésdans l’industrie automobile", selon lui.

Pour sa part, M. Bernard Sonilhac a indiqué qu’en juin dernier, la société "Renault Algérie Production" a diversifié sa production avec l’arrivée de deux versions supplémentaires portant à trois les modèles de "Symbol" sur la ligne de montage. Renault a consacré quelque 25.000 heures de formation à ses employés durant une année. En mai 2015, la seconde équipe était installée portant ainsi le nombre d’employés à 501, a-t-il fait savoir.

Le groupe Renault est présent en Algérie à travers une filiale commerciale "Renault Algérie" ainsi que la société "Renault Algérie Production" détenue à 49% par le groupe Renault, 34% par la Société nationale de véhicules Industriels (SNVI) et 17% par le Fonds national d’investissement (Algérie).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.