MAROC
09/05/2019 14h:31 CET

9 conservatoires de musique vont ouvrir leurs portes en 2020

À El Jadida, Al Hoceima, Fnideq, Ouezzane, Martil, Taza, Tiznit et Taounate.

Conservatoire National de Musique et d'Art Chorégraphique de Rabat/Facebook
Les enfants profitent de ces conservatoires dès l’âge de 6 ans.

MUSIQUE - À l’occasion de la journée nationale de la musique, qui s’est tenue ce 7 mai, le ministère de la Culture et de la Communication -département de la Culture- a annoncé une bonne nouvelle pour tous ceux qui se rêvent en futur Mozart. Neuf conservatoires de musique vont voir le jour dès 2020.

Les nouveaux sanctuaires musicaux ouvriront leurs portes à El Jadida, Al Hoceima, Fnideq, Ouezzane, Martil, Taza, Tiznit et Taounate. Cette année,  Khénifra, Kelaa des Sraghna et Khouribga ont déjà été dotéS de leur conservatoire. En même temps, le ministère a octroyé “15 autorisations à des conservatoires privés de musique”.

Le département “s’est attelé durant l’année 2019, dans le cadre de sa stratégie de gestion relative à la promotion de la formation artistique et musicale, à généraliser la présence de conservatoires de musique et d’art chorégraphique au niveau des différentes régions du royaume, ainsi qu’à promouvoir l’aspect technique relatif à l’accès à ces conservatoires qui sont au nombre de 31”, rappelle un communiqué. Plusieurs enfants profitent de ces conservatoires dès l’âge de 6 ans.

Pour continuer dans cette voie, le ministère compte ouvrir, en plus des 9 nouveaux conservatoires, un Institut national supérieur de musique et de chorégraphie. Parallèlement à ces efforts, ajoute le communiqué, le ministère œuvre à renforcer le réseau de centres culturels répartis sur les régions du royaume et qui sont chargé de fournir des services liés à l’éducation musicale et artistique pour toutes les tranches d’âge.