MAROC
17/05/2019 13h:27 CET

8 Subsahariens dont un bébé attendent d'être sauvés sur l'île de Perejil

Depuis environ 5 heures du matin.

Reuters
Photo d'illustration.

MIGRATION - Bientôt 6 heures d’attente. Cette nuit, 8 migrants subsahariens ont tenté de rejoindre l’Espagne par la Méditerranée, à bord d’une embarcation sommaire. En raison de conditions de voyage difficiles, voire impossibles, ils ont dû faire demi-tour et trouver refuge sur l’île de Perejil, également appelée Île Leila, au nord du Maroc rapporte El Faro de Ceuta.

Ils sont 8 à avoir tenté de rejoindre la Méditerranée depuis Tanger-Med. Dans la petite barque à rame qui leur sert de bateau pour la traversée, se trouvent une femme et un bébé. Les candidats à l’immigration ont passé “une nuit dramatique”, souligne le journal local. A cause du vent, ils ont dû regagner la terre ferme, l’île de Perejil où ils ont contacté la militante Helena Maleno “qui a informé le sauvetage maritime de la situation”. Il était presque 5 heures du matin.

À 7h45, il y a eu une autre communication”, indique El Faro de Ceuta. Les Subsahariens ont appelé une dernière fois à l’aide. Depuis, plus aucune nouvelle. Maritime Rescue, les autorités marocaines, l’unité de Ceuta, le Salvamar Atria: tout le monde a été mis au courant mais pour le moment, personne n’est venu en aide aux migrants.

Helena Maleno a lancé un appel sur Twitter: 

Un petit bateau en train de couler a réussi à se réfugier sur l’île de Perejil. Les 8 personnes qui y ont voyagé ont besoin d’assistance après une nuit dramatique”.