TUNISIE
09/09/2018 16h:11 CET

8 députés Nidaa Tounes démissionnent du parti: Youssef Chahed pointé du doigt

Un nouveau rebondissement dans le bras de fer qui oppose Youssef Chahed à Nidaa Tounes

Facebook/Nidaa Tounes

Un nouveau rebondissement dans le bras de fer qui oppose Youssef Chahed à Nidaa Tounes. Cette fois-ci, c’est la démission de 8 députés du groupe parlementaire de Nidaa Tounes qui a mis l’huile sur le feu. 

Les députés démissionnaires sont Zohra Driss, Moncef Sellami, Jalel Ghédira, Lamia Dridi, Marwa Bouazzi, Issam Matoussi, Ahmed Saïdi, et Mohamed Rachdi. Ces derniers ont choisi de rejoindre le groupe de la coalition nationale, réputé proche de Youssef Chahed. 

Il ne fallait pas plus pour que le directeur exécutif du parti Hafedh Caid Essebsi et le président du bloc parlementaire Sofiene Toubel s’en prennent, dans un communiqué publié le 8 septembre, au chef du gouvernement Youssef Chahed en l’accusant d’être à l’origine de la démission des parlementaires de Nidaa en ayant exercé une pression sur eux. 

 

Nidaa Tounes dénonce “les manœuvres politiques” de Youssef Chahed, évoquant sa volonté de diviser l’unité des partis au lieu de s’atteler sur les problématiques qui rongent le pays.

Le parti au palmier accuse le chef du gouvernement de prendre en otage le gouvernement et l’exécutif pour servir ses intérêts personnels. Il pointe du doigt également les partis politiques qui encouragent Chahed au risque de mettre en péril la stabilité du pays.

À noter que les démissions au sein de Nidaa Tounes interviennent alors que ce dernier travaille avec Machou’ Tounes de Mohsen Marzouk pour créer un bloc parlementaire uni et devenir ainsi le premier en nombre de sièges à l’Assemblée des représentants du peuple.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.