MAROC
09/09/2018 18h:35 CET | Actualisé 09/09/2018 18h:35 CET

6 règles financières que chaque couple devrait suivre lorsqu'il emménage ensemble

Avis aux jeunes mariés

JGI/Jamie Grill via Getty Images

VIE DE COUPLE - Si vous vous préparez à emménager avec votre tendre moitié, vous ressentez probablement un mélange d’excitation et de peur. D’une part, vous passerez plus de temps de qualité ensemble. D’autre part, vous serez confronté quotidiennement à certaines habitudes énervantes.

La gestion de l’argent pourrait bien devenir problématique. C’est pourquoi il est important d’être sur la même longueur d’onde au sujet des finances avant de signer un bail. Voici quelques conseils:

BartekSzewczyk via Getty Images

1. Parlez de vos objectifs

Selon Farnoosh Torabi, ambassadrice de l’éducation financière chez Chase Slate, l’une des premières choses à discuter est vos objectifs en tant que couple. Voulez-vous emménager dans un grand espace? Voulez-vous éventuellement acheter une maison ensemble?

“Vous allez habiter ensemble, et c’est une excellente étape, mais pour que cela ressemble vraiment à un partenariat, vous devriez avoir un but», a déclaré Torabi. “Alors, identifiez-le.”

2. Connaître le dossier de crédit de votre conjoint

Maintenant que vos vies sont sur le point de s’entrelacer, il est essentiel de “faire preuve de transparence et de dévoiler votre dossier de crédit”, selon Torabi.

“Lorsque vous franchirez les premières étapes de la demande de logement, que ce soit pour louer ou acheter, vos profils financiers auront un impact important. La dernière chose que vous voulez est d’avoir une surprise”, a-t-elle expliqué.

3. Prévoir un plan pour diviser les dépenses

La vie serait beaucoup plus simple si vous et votre partenaire gagniez la même somme d’argent et si vous aviez la même marge de manœuvre dans vos budgets. Malheureusement, c’est rarement le cas et séparer les dépenses équitablement peut ne pas fonctionner.

“Il y a des moyens pour que la personne qui paie moins puisse compenser”, a déclaré Torabi. “Par exemple, en préparant plus souvent les repas ou en faisant plus de tâches ménagères”.

Mukhina1 via Getty Images

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de répartir les dépenses et les responsabilités, a déclaré Tiffany Aliche, auteure du blogue The Budgetnista. Et ça n’a pas besoin d’être parfait. Par exemple, avant d’épouser son mari, Aliche payait toutes les factures d’électricité, de gaz et de câble pendant que son partenaire payait le loyer. L’épicerie était séparée équitablement. Ce n’était pas une science exacte, mais c’était un arrangement équitable qui fonctionnait pour eux.

Rappelez-vous, vous êtes un couple, pas des colocataires.

Mais une chose que vous ne devriez pas faire est de combiner les finances ou de cosigner un prêt, selon Aliche. C’est trop risqué, surtout si vous n’êtes pas marié.

4. Envisager un accord de cohabitation

Torabi a déclaré qu’elle était une fan des accords de cohabitation, qui sont des plans écrits sur la manière dont vous allez gérer vos responsabilités de vie commune. Vous devriez traiter ce plan comme un document qui évolue plutôt que comme quelque chose de figé. “Cela peut être un excellent moyen d’avoir des conversations sur des sujets comme les finances ou les tâches ménagères”, a déclaré Torabi, qui a suggéré de revoir l’accord environ tous les six mois.

Alors, que devrait comprendre l’accord? Torabi a expliqué que vous devriez commencer par décrire toutes vos factures et autres dépenses, les dates d’échéance et qui est responsable du paiement. De plus, notez si vous divisez la responsabilité du paiement des factures ou si l’un d’entre vous couvre tout et se fait rembourser par l’autre.

Aussi désagréable que cela puisse être, vous pouvez également inclure ce qui se passe en cas de rupture. «Vous avez peut-être des meubles que vous avez achetés ensemble ou une carte de crédit conjointe... ce sont certaines des choses que les couples qui ne sont pas mariés écrivent», a déclaré Torabi. En fait, vous devez documenter tous les achats importants effectués pendant la relation dans le contrat et enregistrer les reçus, au cas où.

JGI/Jamie Grill via Getty Images

5. Examiner votre situation financière

Il est important de prévoir du temps pour s’asseoir avec votre partenaire pour examiner votre situation financière actuelle.

Inscrire ces rendez-vous dans votre calendrier est une bonne façon de ne pas les oublier, selon Torabi.

En plus d’avoir l’habitude d’avoir ces rencontres pour discuter d’argent, c’est une bonne idée de travailler sur l’intégration de ce type de discussions dans votre vie quotidienne pour qu’elles soient plus confortables et naturelles.

6. Avoir une porte de sortie

La dernière chose à laquelle vous voulez penser est la possibilité que cette relation prenne fin. Mais c’est toujours une possibilité; au moins vous pouvez être préparé.

Aliche a recommandé de garder les factures et les comptes importants à votre nom afin de faciliter la rupture. Par exemple, si la facture d’électricité est à votre nom, vous pouvez simplement transférer le service vers une nouvelle adresse sans trop de perturbations. «Créez votre vie de manière à pouvoir vous débrouiller financièrement si cela ne fonctionnait pas», a-t-elle déclaré. “Ayez une identité financière distincte.”

Torabi a également mentionné qu’il était important d’avoir certaines économies en cas d’urgence.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais par le HuffPost Quebec.