TUNISIE
29/10/2018 12h:56 CET

50 Cent est allé très loin pour vider les premiers rangs du concert de son ennemi

Sur Instagram, le rappeur de "In da club" a dévoilé sa dernière idée pour enrager Ja Rule, son rival.

Prince Williams via Getty Images

PEOPLE - Sa petite blague lui a coûté bien plus que 50 centimes. Le rappeur 50 Cent a acheté le 26 octobre tous les billets des premières rangées de spectateurs d’un concert à venir de l’un de ses ennemis, Ja Rule, simplement pour le plaisir de le rendre fou.

“Les gens pensent que je suis méchant. Mais regardez ça. 15 dollars la place. Mais attendez qu’est-ce que je fais maintenant? LOL”, a-t-il écrit dans un post Instagram désormais supprimé. En commentaire, il ajoutait: “Je viens d’acheter 200 places dans les premiers rangs pour qu’elles soient vides. LOL.” Le rappeur avait posté avec ces commentaires une capture d’écran d’un lien vers le site Groupon, qui offre des remises sur tout un tas de produits.

Le chanteur de “In da club”, âgé de 43 ans, a posté plusieurs autres messages sur Instagram pour se moquer d’avance du concert de Ja Rule, prévu le 9 novembre à Arlington au Texas. Il imagine dans des montages photo et vidéo à quoi pourrait ressembler le concert de son rival

“LOL mec tu as fait un super show”

“Quel spectacle, c’était vraiment génial. Refais-le. Mon fils était aux toilettes. LOL”

“LOL OH MERDE, ne vous inquiétez pas je vais demander de l’aide bientôt LOL”

En achetant pas moins de 200 billets, 50 Cent en a eu pour 3000 dollars. Une belle somme, surtout quand on sait qu’il la consacre à un rival. Lui et Ja Rule, tous deux originaires du Queens à New York, s’écharpent depuis plusieurs années, notamment sur les réseaux sociaux.

50 Cent avait déjà profité de l’annulation d’un concert de Ja Rule en septembre pour le ridiculiser: “seulement 10 billets vendus, personne ne veut voir cette merde”, avait-il écrit sur Instagram.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram