TUNISIE
08/05/2018 18h:37 CET

4 films tunisiens en avant-première mondiale à Cannes pour "Tunisia Factory"

La sortie nationale de ces films aura lieu le même jour, soit le 9 mai, dans les salles tunisiennes

Après les pays scandinaves en 2014, le Chili en 2015, l’Afrique du sud en 2016, le Liban en 2017, c’est au tour de la Tunisie d’ouvrir la Quinzaine des réalisateurs dans le cadre du programme “Tunisia Factory”. 

Quatre courts-métrages co-écrits et co-réalisés en 2018 par des duos de réalisateurs et réalisatrices tunisiens et étrangers représentant six nationalités feront l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs, mercredi 9 mai, au Théâtre Croisette, dans le cadre du 71ème Festival de Cannes. 

Les quatre films sont: 

  • “Best Day Ever”: fruit le duo tuniso-afghan Anissa Daoud et Aboozar Amini, avec l’interprétation de Mohamed Dahech, Salha Nasraoui, Amina Ben Smail et Karim Ben Salah. Synopsis : Une maison, un après-midi, un malentendu, quatre points de vue.
  • “Omerta”: film tuniso-français de Mariam Al Ferjani et Mehdi Hamnane, interprété par Aicha Ben Miled, Marwan Grati, Montassar Ayari et Fares Landolsi. Synopsis : Donia, son frère Yahya, Ali et Ibrahim célèbrent la dernière nuit de Donia à Tunis avant son départ pour étudier en France. Ils décident de finir la nuit sur la plage pour boire et fumer quelques joints. À l’aube, quand ils se réveillent, l’un d’eux a disparu.
  • “L’Oiseau Bleu”: un film tuniso-sri-lankais de Rafik Omrani et Suba Sivakumaran, Les acteurs du film sont Imen Cherif, Nacib Barhoumi, Aymen Omrani, Sadok Boufehja et Hamdi Hadda. Synopsis : Une nuit à l’Oiseau Bleu, un célèbre restaurant en bord de mer dans la banlieue de Tunis. Des personnages hauts en couleurs : Imen, la propriétaire et son fidèle Moudir ; Ferid, le playboy ; Tarek, l’intellectuel et Saber, le percussionniste qui attend un coup de fil… Couscous au poisson, musique, boissons et toujours plus de musique…
  • “Leila’s Blues”, porté par un duo tuniso-français, Ismaël et Fateme Ahmadi, et interprété par Rym Ben Messaoud, Amen Allah Arbi et Walid Mouihbi. Synopsis : Leila, qui dédie sa vie à son fils de 17 ans, Youssef, autiste léger, découvre qu’elle est enceinte. Elle décide d’avorter sans en parler à son mari. Elle réserve une chambre dans une clinique privée, mais le jour où elle veut agir, les événements se retournent contre elle.

La sortie nationale de ces films aura lieu le même jour, soit le 9 mai, dans les salles Le Rio, l’ABC, Le Parnasse, Amilcar, CinéMadart, l’Institut français de de Tunis, à Bizerte au centre culturel Le Majestic, à Monastir à Ciné Star et à Menzel Tmime au Cinéstar. 

“Factory Tunisia 2018” est coproduit par le Groupement Solidaire des sociétés de production, formé par Dora Bouchoucha, Lina Chaabane, Habib Attia, Imed Marzouk, Omar Ben Ali, Riadh et Selma Thabet, Khaled Mechken représentants Nomadis Images,Propaganda Productions, Cinétéléfilms, SVP, Ulysson et Objectif et Dominique Welinski de la société DW (France), avec le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et Hakka Distribution.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.