ALGÉRIE
05/09/2018 16h:02 CET

4 cas de choléra avérés à Oran

Dr_Microbe via Getty Images

Un dispositif de mise en quarantaine a été mis en place autour d’un service de l’hôpital psychiatrique de Sid Chahmi, prés d’Oran ce mercredi 5 septembre, suite à la visite du Wali d’Oran et du directeur de la santé publique.  Quatre patients atteints de choléra sont en cours de traitement dans ce service, selon une source sure recueillie par le HuffPost Algérie.

“Un premier cas a été suspecté il y a quelques jours, mais le personnel médical a été sommé de ne pas laisser fuiter cette information sous peine de sanction”, rapporte la source.

Le directeur de la santé et de la population de la wilaya, Abdelnasser Boudaa, démentait mercredi dernier un flash d’information paru sur une chaine de télévision privée faisant état de “l’existence de trois cas suspects de choléra” à Oran.

Il a affirmé dans un communiqué qu’Oran “n’a enregistré aucun cas confirmé de choléra”.

La situation à Oran s’est dégradée lorsque de nouveaux cas, cette fois avérés comme étant des cas de choléra se sont ajoutés, rendant l’instruction de non divulgation plus difficile à respecter.

L’information ne dit pas si les cas atteints du choléra étaient parmi les patients de l’hôpital psychiatrique de Sid Chami ou s’ils viennent de l’extérieur.