MAROC
19/11/2018 13h:37 CET

22 migrants marocains perdus au large des îles Canaries après le naufrage de leur embarcation

Les autorités locales ont lancé des recherches aériennes et maritimes pour retrouver les corps.

matth_be via Getty Images

IMMIGRATION - 22 migrants marocains, en partance de Tiznit, sont portés disparus après avoir tenté de rejoindre les îles Canaries dimanche matin. Activement recherché par les autorités marocaines, leur bateau aurait fait naufrage avec 25 personnes à bord.

Parmi les passagers, trois de nationalité marocaine ont nagé vers la plage d’Aglou, dans la province de Tiznit, et alerté les autorités du naufrage de leur bateau de fortune avec encore 22 personnes à bord. Les autorités locales ont alors lancé des recherches aériennes et maritimes, en vain: aucune trace du bateau et de ses passagers pour l’instant, précise le média espagnol La Provincia

Une tempête serait à l’origine du naufrage de l’embarcation. L’état de la mer le long de la côte atlantique marocaine a été très agité tout au long de la journée de dimanche et des images d’énormes vagues déferlant sur les côtes ont circulé sur les réseaux, semblables à celles qui ont également été enregistrées aux îles Canaries poursuit le média. 

Les trois personnes ont été évacuées à l’hôpital Hassan Ier de Tiznit pour recevoir les soins nécessaires alors que l’enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour élucider les conséquences de cette opération d’émigration clandestine, ont précisé les autorités locales à la MAP. 

Une disparition inquiétante qui s’ajoute à de récents drames en mer impliquant des candidats à l’immigration clandestine marocains. Le 7 novembre dernier, 19 corps sans vie de migrants ont été retrouvés entre le Maroc et l’Espagne. Le 27 octobre, 20 corps de migrants ont été retrouvés sur la plage de Charrana, près de Nador alors qu’ils tentaient de rejoindre la plage d’Alboran à bord d’un bateau pneumatique.